Foot - Coupe - Brest élimine Dinan-Léhon au terme d'une folle séance de tirs au but en Coupe de France

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Michel Der Zakarian
    Footballeur et entraîneur français

Avec Rennes, Vitré (N2) et Vannes (N2), Brest sera le quatrième club breton présent en 16es de finale de la Coupe de France. L'équipe de Michel Der Zakarian a éliminé la valeureuse équipe costarmoricaine de Dinan-Léhon (N3), réduite à dix après 32 minutes de jeu, au bout d'une séance de tirs au but invraisemblable (0-0, 13-12 aux t.a.b.). Le dernier tir au but de Jean-Kévin Duverne a été fatal à Dinan-Léhon. Brest a fini par se qualifier pour les 16es de finale de la Coupe de France au bout d'une séance de tirs au but absolument dingue (0-0, 13-12) contre Dinan-Léhon (N3), durant laquelle les deux gardiens ont échoué sur leur tentative. C'est finalement Jean-Kévin Duverne qui a offert la qualification aux Brestois, après quatre échecs côté Dinan-Léhon (Dufouil, Benakli, Barbé, F. Hervé) et trois côté brestois (Le Douaron, Honorat, Larsonneur). L'équipe de Michel Der Zakarian s'en sort bien, donc. Largement remodelée, elle avait été incapable de se montrer efficace offensivement, se heurtant aussi à un gardien dinannais brillant sur sa ligne et dominant dans sa surface. Et même à onze contre dix après l'expulsion directe du piston droit Samba Touré, frère de l'ex-Monégasque Almamy, pour un pied haut dans le visage de Mbock (32e) devant la surface, Brest n'a pas été plus dangereux. Dinan-Léhon a bien fait douter le 12e de L1, mais après avoir éliminé Caen (L2) au 7e tour (1-1, 4-1 aux t.a.b.) et Saint-Malo (N2) au 8e (2-2, 5-4 aux t.a.b.), au bout du suspense, l'aventure s'arrête là. lire aussi Les résultats des 32es de finale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles