Foot - Coupe - Clermont se qualifie contre Chemin-Bas (R2) après un match interrompu en raison d'incidents en tribune

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Plusieurs incidents ont perturbé la fin du match entre Nîmes Chemin-Bas (Régional 2) et Clermont samedi, en 32es de finale de la Coupe de France. Mais la rencontre a pu aller à son terme et le 16e de Ligue 1 s'est qualifié sans trembler (4-0). Le 32e de finale de Coupe de France entre les amateurs du Chemin-Bas d'Avignon (3e de son groupe de Régional 2), club d'un quartier de Nîmes, et Clermont (17e de Ligue 1), qui s'est aisément qualifié 4-0), a été arrêté pendant sept minutes samedi, après plusieurs incidents dans la tribune Sud du stade des Costières. Jordan Tell s'offre ses deux premiers buts de la saison La tension est montée progressivement au retour des vestiaires (lasers, fumigène, jets d'objets), jusqu'à ce qu'un individu muni d'un drapeau algérien parvienne à échapper à la vigilance des stadiers pour s'introduire sur la pelouse à la 77e minute. Une trentaine de CRS sont alors venus se masser devant cette même tribune Sud, avant que le match ne reprenne et n'aille à son terme, dans le calme. lire aussi Les résultats des 32es de finale de la Coupe de France Sur le plan sportif, Clermont s'est donc imposé sans trembler (4-0). Et ce, grâce à un doublé de Jordan Tell, auteur de ses deux premiers buts cette saison sur des penaltys (32e, 58e) - obtenus par Khaoui et Jaby pour des fautes grossières d'Outaleb et Guirassy - ainsi qu'à deux belles et précises frappes de Khaoui du gauche (34e), puis d'Iglesias du droit (42e).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles