Foot - Coupe - Coupe de France : Bordeaux en passe dix à Mzouazia, Nice évite le piège Cholet

·3 min de lecture

Au terme d'un match sérieux, les Girondins ont largement dominé les Jumeaux de Mzouazia (10-0) et mis fin à l'aventure du club mahorais (R1), ce dimanche en 32es de finale de la Coupe de France. Nice a tremblé mais se qualifie à Cholet (1-0). Il aurait fallu un exploit des Jumeaux de Mzouazia pour que le petit club de Mayotte (R1), le premier du département d'outre-mer à atteindre les 32es de finale dans l'histoire la Coupe de France, poursuivre sa belle aventure dans la compétition. Mais il aurait aussi fallu que Bordeaux, son adversaire du jour, ne soit pas du tout au niveau. Or, les Girondins ont été sérieux jusqu'au bout dans un match à sens unique. Alors qu'ils menaient déjà 3-0 à la mi-temps, ils l'ont finalement emporté sur un score fleuve (10-0), égalant le vieux record de la plus large victoire du club toutes compétitions confondues (face au Stade Français en Division 1, le 4 septembre 1965). C'est aussi la première fois de la saison que les joueurs de Vladimir Petkovic n'encaissent pas de but, avec Gaëtan Poussin comme gardien, sauvé par sa transversale en seconde période (55e), et non Benoît Costil, laissé au repos. Pour sa première titularisation avec Bordeaux, M'Baye Niang a inscrit un quadruplé (29e, 45e+1, 52e et 65e), le jour de ses 27 ans. Timothée Pembélé a également réalisé un doublé (50e et 62e) dans une rencontre qui va faire du bien aux Girondins pour la confiance, avant de recevoir Lille, mercredi (21 heures) en Ligue 1. Nice s'en sort grâce à Delort Les Choletais l'ont emporté aux points mais c'est Nice qui a inscrit l'unique but de la rencontre entre le 8e de National et le 4e de Ligue 1. En marquant de la tête à la réception d'un centre de Kluivert mal repoussé par la défense adverse (63e), Delort a permis aux Azuréens de souffler dans un match qu'ils n'ont pas maîtrisé. Les joueurs de Christophe Galtier ont eu les plus grandes difficultés à percer le 4-5-1 dessiné par Richard Déziré, l'entraîneur du SOC. Les Choletais, eux, ont sollicité Bulka, l'habituel remplaçant de Benitez, à la 9e minute, quand le Polonais a détourné sur son poteau une tentative de Fortuné, ainsi qu'à la 74e, lorsque Le Méhauté s'est présenté seul au point de penalty. Entré à la 77e, Jarju a aussi fait passer un frisson au stade stade omnisports de Cholet en partant au but, comme Ruffaut d'un tir tendu, mais aucune des deux occasions n'a trouvé le cadre. Exploit de Chauvigny, La Roche-sur-Yon sur le gong Grâce à des buts de Naissim Ayadi (44e) et Arsène Nsiete Zasamba (49e) autour de la mi-temps et une bonne résistance malgré la réduction de l'écart d'Amine Hemia (77e), le club de National 3 (niveau 5) de Chauvigny, dans la Vienne, a sorti Chartres, un des gros clubs de N2, et ainsi gagné sa place pour les 16es de finale.
Montauban (Régional 2) a cru à l'exploit en ouvrant la marque face La Roche-sur-Yon (N3), mais les Vendéens l'ont emporté dans les arrêts de jeu (2-1) pour faire respecter la hiérarchie. Ils ont inscrit deux buts à la 89e et 90e+3.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles