Foot - Coupe - Feignies - « Le danger, c'est de baver devant Messi ou Mbappé », préviennent les entraîneurs de Feignies-Aulnoye avant d'affronter le PSG en Coupe de France

·1 min de lecture

Feignies-Aulnoye, club de National 3, affronte le PSG et ses stars en 32es de finale de la Coupe de France dimanche à Valenciennes. Jean Antunes et Krzysztof Ziecik, les co-entraîneurs de Feignie-Aulnoye (N3, 5e division), adversaire du PSG en clôture des 32es de finale de Coupe de France, dimanche à Valenciennes (21h10), racontent à la Voix du Nord comment leur groupe réagit à la perspective d'affronter les stars parisiennes. lire aussi Le calendrier des 32e de finale « Depuis dix jours, il faut bien reconnaître que les joueurs sont un peu ailleurs, racontent les coaches de l'équipe du département du Nord. À Croix (ils ont atteint les 8es de finale en 2014 et 2015), on avait vu trois ou quatre joueurs qui n'étaient pas comme d'habitude dans ce genre de contexte. Paradoxalement, ils étaient parmi ceux qui avaient le plus de vécu. Et ils s'étaient mis trop de pression. Les jeunes sont plus insouciants. » Jean Antunes et Krzysztof Ziecik, co-entraîneurs de Feignie-Aulnoye « À nous de leur faire comprendre qu'il y a quand même un match à jouer » « L'autre danger, c'est de baver devant Messi ou Mbappé, poursuit le duo de techniciens. Mais on ne peut pas empêcher les mecs de rêver, de penser au maillot qu'ils récupéreront. C'est humain. À nous de leur faire comprendre qu'il y a quand même un match à jouer, qu'il y aura la télévision, qu'on ne devra pas être ridicules et qu'il faudra respecter un plan de jeu. » lire aussi Combien la Coupe de France rapporte aux clubs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles