Foot - Coupe de France - André Villas-Boas (OM): « Jouer avec moins de précautions que samedi »

L'Equipe.fr
L’Equipe

À deux jours de la réception de Strasbourg, en huitième de finale de Coupe de France, l'entraîneur portugais a promis une rencontre plus enthousiasmante que le dernier match face à Angers samedi (0-0). « Comprenez-vous la déception de la plupart des supporters et des observateurs quant au match face à Angers (0-0), samedi, avec peu d'occasions ? J'étais satisfait du résultat face à une équipe dangereuse. Parfois, on ne pense pas aux résultats qu'ils ont obtenus à l'extérieur. Début décembre, on a gagné là-bas (2-0) avec une stratégie particulière (laisser le ballon à Angers), j'ai pensé à faire la même chose, mais ce n'est pas possible à domicile. On a fait un match prudent, on a essayé d'attaquer, mais toujours avec des latéraux trop bas. C'était notre plan. On avait un peu peur de ce match. On a perdu deux points par rapport à Lyon et Montpellier, mais je ne pense pas que c'était trop mal. Comment gérez-vous cette période où les matches s'enchaînent? On fait surtout de la récupération et des soins, ça devient très facile de planifier les entraînements. Ce matin, Alvaro Gonzalez avait des douleurs, Radonjic a demandé à rester au chaud (dans le bâtiment sportif). Cette période est intéressante : si tu fais un mauvais résultat, tu peux te reprendre très vite, le match d'après. On n'avait pas de matches européens cette saison, et si tu as un mauvais résultat, il y a le risque de ressasser cela toute la semaine et cela peut devenir difficile. On a toujours travaillé avec une bonne attitude, une bonne concentration. Physiquement, on donnera une bonne réponse face à Strasbourg, notre calendrier n'a pas été trop exigeant jusqu'ici. On peut accélérer le jeu mercredi, jouer avec moins de précautions que samedi. Le programme des huitièmes de finale de la Coupe de France Un tifo à votre nom a été déployé dans le virage sud samedi, qu'en avez-vous pensé ? Je ne l'ai pas vu quand je suis entré sur la pelouse, j'ai regardé de l'autre côté. On m'a envoyé la photo après. Je veux remercier les supporters. Nous avons une très bonne relation, je sais qu'elle dépend des résultats, je suis pragmatique. En début de saison, j'ai expliqué aux groupes de supporters l'entraîneur que j'étais, l'homme que j'étais. J'espère pour eux qu'on va accomplir notre objectif principal, finir sur le podium. « Contre Strasbourg, on aura quatre joueurs frais (Sarr, Payet, Kamara, Mandanda). On a quatre jours de récupération avant Bordeaux. On va pouvoir avoir une équipe déjà forte » Que pensez-vous de Strasbourg? Ces derniers mois, ce club a effectué une belle remontée au classement (il est actuellement 8e). Strasbourg s'est retrouvé dans un nouveau système, le 4-4-2 losange, il est très difficile de défendre contre ce système. Ils ont des mouvements intéressants sur les côtés, ils savent écarter sur la largeur du terrain, centrer pour Ajorque. J'apprécie beaucoup Thomasson. Cela peut être un match intéressant tactiquement. Ils ont repris de la confiance avec les résultats. On a quatre joueurs frais (Sarr, Payet et Kamara, suspendus samedi, et Mandanda, préservé en Coupe de France contre Trélissac et Granville). On a quatre jours de récupération avant Bordeaux, c'est suffisant, on va pouvoir faire un mix et avoir une équipe déjà forte. Lyon reste à dix points de vous au classement. Est-ce un poursuivant que vous surveillez davantage que d'autres ? Oui, je les considère toujours comme une équipe importante. Ils ont des bons résultats avec Rudi Garcia. Ils ont eu des blessures mais ils ont investi lors du mercato. On ira à Lyon pour les jouer, on va être mis en difficulté... Après, l'écart qu'on possède est bon. On va regarder sur les trois prochains matches, juste avant Lille et Nantes (week-ends du 15 et du 22 février) pour nous, pour voir où nous nous trouvons et les autres aussi. On a bien écarté le groupe des poursuivants mais on doit faire attention. Nouveau match sans but pour Dario Benedetto. Est-ce que cela commence à être problématique pour vous ? Samedi, il a joué avec des douleurs au tendon d'Achille, après un coup reçu en première période. Il a été en difficulté à la suite de cet impact. Il a fait des soins hier, il a passé une IRM aujourd'hui, tout va bien, sauf la douleur. Sincèrement, sur l'objectif établi pour lui (15 buts en L1, 7 actuellement), cela reste possible. Je le trouve très bien. Ce n'est pas un neuf pur, comme Moussa Dembélé (OL), il ne frappe pas les penalties, qui donnent de meilleurs statistiques à certains buteurs. S'il ne marque pas sur les quatre prochains matches, et que nous gagnons les quatre, je signe tout de suite. Que pensez-vous des performances de Sakai, un joueur qui semble plafonner cette saison ? Pour Hiro, il avait une relation spéciale avec Thauvin, ils avaient une connaissance parfaite l'un de l'autre, il me l'a dit. Les mouvements de droitiers (comme Sarr, Germain, Lopez) sont différents de ceux d'un gaucher comme Thauvin. Il a dû créer de nouvelles relations avec ses ailiers droits, s'adapter. Il est méticuleux, toujours à l'écoute, on cherche des solutions, il essaye de faire précisément ce qu'on lui dit. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi