Foot - Coupe de la Ligue - Reims - Reims : Tristan Dingomé manquera Strasbourg

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le milieu offensif de Reims était aux urgences dans la nuit de dimanche à lundi, victime d'une gastro-entérite. Il ratera la réception du tenant de la Coupe de la ligue, ce mardi. Tristan Dingomé ne pourra pas enchaîner un déplacement à Monaco, en Coupe de France samedi (1-2, 32e de finale), avec la réception du tenant du titre de la Coupe de la ligue, Strasbourg, ce mardi soir en quart de finale. Le milieu offensif (28 ans) était aux urgences dans la nuit de dimanche à lundi, victime d'une gastro-entérite qui lui a fait manquer la séance d'entraînement de ce lundi après-midi et le prive du match de demain. Il sera remplacé numériquement par le capitaine Alaixys Romao, qui effectue son retour dans le groupe rémois. « Il n'y a pas de sentiment de revanche, dit l'entraîneur David Guion. On essaye d'analyser pourquoi nous avons perdu à Monaco et d'en tirer des enseignements pour avancer. Il y a une frustration à gérer car nous sommes passés par toutes les émotions en fin de rencontre. Mais c'est un autre adversaire qui vient nous rendre visite. Compte tenu du casting restant en Coupe de la Ligue, Strasbourg doit être très content d'avoir tiré Reims. Nous, on était surtout ravi de recevoir et d'essayer de créer un engouement autour de cette rencontre à la maison. » Tous les résultats de la Coupe de la Ligue 2019-2020 Fraîchement éliminé de la Coupe de France, le Stade de Reims dispute ce mardi un match charnière qui peut conditionner la suite de la saison et créer une dynamique porteuse. Il s'agit pour le club champenois d'oublier le penalty raté par Moussa Doumbia qui ouvrait la qualification au stade Louis-II en fin de rencontre. « J'ai parlé au joueur, précise l'entraîneur en toute transparence. Je lui ai dit qu'à mon sens son penalty n'était pas tiré avec assez de conviction et de persuasion. » Coupe de France : Monaco élimine Reims pour la première de Robert Moreno grâce à un doublé de Keita Baldé Pour l'effectif champenois, il est tout aussi utile d'évacuer la main de Baldé que n'a pas vu l'arbitre. Elle a aidé l'attaquant monégasque à inscrire le deuxième but dans le temps additionnel, un geste illicite que l'intéressé a lui-même reconnu auprès de joueurs rémois après la rencontre. « Je le répète, ajoute Guion, j'ai une équipe jeune qui a besoin de se nourrir de ce genre d'expérience pour progresser et grandir. » Strasbourg : sans Dimitri Liénard ni Anthony Caci contre Reims en Coupe de la Ligue Si l'on se souvient du dernier 0-0 en L1 (18 août), la réception de Strasbourg ne promet rien de bon en termes de spectacle. Il ne sera pas facile de dominer une équipe alsacienne très défensive sur une pelouse en mauvais état. D'autant qu'elle n'a pas été ménagée ce dimanche lors du match de Coupe entre Reims Sainte-Anne et Montpellier (0-1). « Ça fait trois, quatre matches qu'elle est limite catastrophique par rapport à ce qu'on a connu en début de saison, avoue le défenseur Yunis Abdelhamid. Il faudra s'y habituer. On l'a fait contre Montpellier (1-0, 17 décembre 2019) et Lyon (1-1, 21 décembre). Et ne pas oublier que ce seront les mêmes conditions pour les deux équipes. C'est comme les ballons qui ne sont pas tops. Comme en Coupe de France. On n'a pas le choix. » Trois jours après son séjour princier, le staff n'a pas programmé de faire tourner. « La dernière semaine de 2019, avec trois rencontres, m'a donné des indications claires sur la progression athlétique de mon effectif, confie Guion. Quand je parle de progrès, j'englobe cette capacité à enchaîner des rencontres au plus haut niveau. Ce n'est pas en préservant mon équipe qu'elle va s'améliorer. Les joueurs sortent des vacances. Il faut savoir se mettre dans le rouge pour aller plus haut. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi