Foot - Coupe - Lorient sort le Paris FC (L2) à l'usure en Coupe de France

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

En 32es de finale de la Coupe de France, le FC Lorient a logiquement fini par renverser le Paris FC (2-1), valeureux pensionnaire de Ligue 2. La belle série du FC Lorient continue. Fort de dix points pris sur douze possibles lors de ses quatre dernières rencontres de Ligue 1, porté par une confiance inébranlable, et désormais plus sûr de sa force, il est encore parvenu à s'en sortir ce mercredi face au Paris FC (2-1), en 32es de finale de la Coupe de France, alors qu'il était toujours mené à la 72e minute de jeu. Les Merlus se sont fait peur, même s'ils ont eu les occasions pour se l'éviter. D'entrée, seul dans la surface, Adrian Grbic n'a pas cadré (2e), puis Pierre-Yves Hamel (15e) et Jonathan Delaplace (30e) ont manqué leur lob sur Didier Desprez (parfait sur la seconde tentative), quand Yoann Etienne a trouvé l'extérieur du poteau (27e). lire aussi Valenciennes fait chuter Reims à domicile en Coupe de France Des changements décisifs pour Lorient après la pause Si les Lorientais auraient donc dû marquer avant la pause, les Parisiens n'ont pas démérité et se sont, surtout, montrés bien plus efficaces. Alors que Thomas Némouthé (11e), pour sa première titularisation, et Saïd Arab (40e, 45e+1), ont été imprécis, Moustapha Name a lui parfaitement décroisé sa tête sur le corner de Florian Martin (13e). En seconde période, le pensionnaire de Ligue 1 a maintenu son emprise, sans pour autant se montrer dangereux, à l'exception d'Hamel qui a échoué sur Desprez (57e). Il a fallu des changements à la 64e minute et le passage du 3-4-3 au 4-3-3 pour voir les Bretons revenir, grâce à Yoane Wissa qui a transformé le penalty, après une faute de Desprez sur Hamel dans la surface (72e). Puis la rentrée de Terem Moffi (nouvelle réorganisation en 4-4-2), bonifiant l'ouverture de Thomas Monconduit (83e), a scellé le score de cette rencontre vivante, au dénouement logique. lire aussi Calendrier et résultats des 32es de finale