Foot - Coupe - Monaco élimine Amiens (2-0) et se qualifie pour les demi-finales de la Coupe de France

·2 min de lecture

Vainqueur sans forcer d'Amiens (L2) ce mardi soir (2-0), l'AS Monaco est la première équipe qualifiée pour les demi-finales de la Coupe de France. Le match : 2-0 Comme attendu, ce premier quart de finale entre l'actuel 6e de Ligue 1 et le 14e de Ligue 2 a tourné en faveur de l'AS Monaco, ce mardi soir (2-0). Aurélien Tchouaméni n'a mis que cinq minutes pour ouvrir le score. L'international français (7 sélections) a profité d'un corner renvoyé plein axe par la tête de Pavlovic pour marquer d'une demi-volée du droit (1-0). Ce but a paradoxalement lancé Amiens dans cette partie. Disposé en 3-4-1-2 face au 4-1-4-1 monégasque, le club picard s'est ensuite offert les meilleures occasions, en première période. Parti un petit peu trop tôt sur un coup franc dans l'axe, Akolo a vu son égalisation refusée pour hors-jeu (25e). Entre-temps, Badji s'est créé deux belles opportunités d'égaliser (17e et 28e). Clement : « Je veux des joueurs plus ambitieux » lire aussi Le film du match En manque de mouvement, de courses et de projection vers l'avant de ses attaquants, l'ASM s'en est de nouveau remise à ses individualités pour doubler la mise. Et notamment à Maghnes Akliouche. Après un magnifique enchaînement dans la surface, le jeune Monégasque (19 ans), dont il s'agissait de la première titularisation en cinq apparitions en professionnel, a déposé le ballon sur le pied gauche de Volland (54e, 2-0). Ce quart de finale paraissant plié, Philippe Clement, l'entraîneur belge de l'ASM, a pu continuer à faire tourner son effectif en prévision de la réception de Lorient en Championnat, dimanche. Bien qu'apparu bien seul devant, Volland n'a toutefois pas reçu le soutien de Ben Yedder en cours de match. Le capitaine monégasque est sagement resté sur le banc en prévision des prochaines échéances. Et notamment une demi-finale de Coupe de France. Finaliste malheureux la saison passée (0-2 face au Paris-SG), Monaco continue donc son rêve d'en soulever une sixième, 31 ans après son dernier sacre dans cette épreuve (1-0 face à l'OM, en 1991). Le fait : Tchouaméni, buteur puis rescapé Après avoir ouvert le score (5e), Aurélien Tchouaméni a failli sortir dès la demi-heure de jeu. Averti à la 21e minute pour un geste d'antijeu dans le rond central, l'international français est passé en effet tout près d'un second carton jaune onze minutes plus tard. Coupable d'une grosse faute au milieu de terrain, il a bénéficié de la clémence d'Amaury Delerue. L'arbitre de ce match l'a simplement rappelé à l'ordre. En onze confrontations, toutes compétitions confondues, l'AS Monaco reste invaincue face à Amiens (sept victoires et quatre nuls).
lire aussi Le programme des quarts de finale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles