Foot - Coupe - Monaco - Niko Kovac (entraîneur de Monaco) : « Si vous allez au casino... »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

L'entraîneur de Monaco impute en partie la défaite de son équipe à Strasbourg (0-1) à la chance qui peut tourner. Il attend un rebond dès lundi, en Coupe de France, face à Nice. « À quelle place mettez-vous la Coupe de France dans votre saison, avant le 16e de finale de Monaco contre Nice lundi ?
Pour moi, c'est la Coupe, c'est très important. Comme vous savez, en Allemagne, j'ai joué trois finales de suite (avec Francfort et le Bayern). J'aime cette compétition. La Coupe de France est très populaire en France. On veut aller le plus loin possible. Allez-vous faire tourner votre effectif comme vous l'avez fait à Grenoble (1-0), au tour précédent ?
On joue un derby, ça rend ce match très spécial. On veut essayer de gagner le match. Donc on va donner ce qui est possible pour gagner le match. J'ai quelque chose en tête, mais je dois voir les joueurs et trouver les meilleures solutions pour Nice. Pour moi, c'est très important de gagner ce match. « Monaco n'est pas au même niveau que les trois premiers du Championnat » La défaite à Strasbourg (0-1), en L1, mercredi, a-t-elle touché la confiance du groupe ?
Je ne pourrai répondre qu'après le prochain match. J'espère bien sûr une bonne réaction. On sait qu'on n'a pas joué comme on le fait d'habitude. Mais c'est le football. Monaco n'est pas au même niveau que les trois premiers du Championnat. Sur un tel match, on doit obtenir le nul ; les trois autres l'auraient obtenu. On doit réagir (contre Nice). En plus, c'est un derby. C'est bien de jouer contre un bon adversaire tout de suite et c'est le cas de Nice. On doit repartir sur une autre série. Je n'étais pas en colère ou déçu. On sait tous que si vous allez au casino et que vous jouez 20 fois sur les rouges, la boule suivante ira sur la couleur noire. On a eu une grosse série de 13 matches. Là, on repart de zéro. J'ai aussi été joueur, je sais que cela arrive. Et il faut admettre que Strasbourg a fait un excellent match. Quels sont les blessés et où en est Gelson, qui a été opéré il y a six semaines ?
Mari (Guillermo Maripan) a reçu un coup contre Strasbourg sur sa cheville. On va le tester aujourd'hui. Pellegri devrait être OK. Pas Willem (Geubbels). Gelson progresse, mais vous savez qu'on a pris beaucoup de précautions avec Golo (Golovine). On doit l'être aussi, parce que c'est le genou, une blessure difficile. On espère son retour après la trêve internationale. La Ligue 1 va voir débarquer Jorge Sampaoli. Que pensez-vous de son arrivée à Marseille ?
Il vient d'Argentine, et là-bas, c'est de l'émotion, de l'énergie. C'est le bon entraîneur pour le bon club. Il a connu beaucoup de succès dans sa carrière. On verra les résultats en fin de saison, mais aussi la saison prochaine, parce que ce n'est pas en deux ou trois mois, sur une période aussi courte, qu'on peut montrer son travail. »