Foot - Coupe - Nantes s'impose aux tirs au but à Sochaux

·2 min de lecture

Le FC Nantes a fini par se qualifier au terme de la séance de tirs au but à Sochaux, au terme d'une rencontre sans but et sans âme (0-0, 5-4 aux t.a.b.). Entre deux places fortes du foot français, le FC Sochaux, qui postule à la montée en Ligue 1, et le FC Nantes dont le maintien dans l'élite est bien engagé, le spectacle a été le grand absent de l'après-midi. Les quelques spectateurs, qui n'avaient pas les doigts trop engourdis par le froid, auraient même été fondés à réclamer un dédommagement pour ce 32e de finale sans intérêt et sans occasion. lire aussi Le film de Sochaux-Nantes Sa plus grosse frayeur, le FCN l'a connue sur une relance ratée de Rémy Descamps, titularisé pour l'occasion à la place d'Alban Lafont, mais mal exploitée (23e). Quelques déboulés d'Hermann Tebily l'ont aussi fait reculer, mais rien qui justifie le faible rendement offensif nantais. Nantes s'en est trop remis au seul Ludovic Blas, capitaine en l'absence de Lafont. Son jeu a été encore plus confus quand il est sorti sur blessure, à la 60e. lire aussi Les résultats des 32es de finale de la Coupe de France Sochaux a quand même fini par avoir très peur à la 90e, quand sa défense a offert la balle de match à Osman Bukari. Mais l'ailier canari a envoyé sa reprise du gauche sur l'extérieur du montant et n'a pas évité aux siens la séance de tirs au but, devant le kop sochalien. À ce petit jeu, c'est Christophe Diedhiou, le tout dernier tireur de la série, qui a été le premier à échouer dans sa tentative : sa frappe stoppée par Descamps a mis fin au suspense.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles