Foot - Coupe - OM - Arkadiusz Milik, après la victoire de l'OM contre Chauvigny en Coupe de France : « On a pris le match très au sérieux »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Arkadiusz Milik
    Arkadiusz Milik
    Footballeur polonais

Arkadiusz Milik, attaquant de l'Olympique de Marseille qui s'est facilement qualifié (3-0) pour les huitièmes de finale de la Coupe de France dimanche aux dépens de Chauvigny, était satisfait d'avoir marqué et de permettre à l'OM de continuer son parcours. Arkadiusz Milik (attaquant de l'OM, qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, au micro d'Eurosport) : « Tous ensemble, on a pris le match très au sérieux. La Coupe de France, le but c'est de se qualifier pour le prochain tour, on est heureux de poursuivre l'aventure. (sur ce type de match) Ce ne sont pas les meilleurs terrains, les meilleures pelouses, parfois c'est compliqué. Marquer le deuxième but a fait la différence. Personnellement, c'est toujours important de marquer. » Naissim Ayadi, milieu de Chauvigny « J'ai beaucoup d'admiration pour Dimitri Payet. Dès qu'il touche le ballon, il se passe quelque chose » Stéphane Malloyer (entraîneur de Chauvigny) : « Je pense que les Marseillais nous ont respectés par rapport à l'équipe qu'ils ont alignée ce soir (dimanche). Leur coach a respecté le football amateur. On a fait ce que l'on a pu. On a essayé de jouer quelques situations dans le premier quart d'heure. On a eu une débauche d'énergie importante en première mi-temps. C'est une fierté pour mes joueurs par rapport au parcours effectué. Perdre 3-0, c'est toujours frustrant mais quand on voit l'équipe en face, on se dit qu'on a pu rivaliser un petit peu dans certains secteurs. Si on avait dit en début de saison qu'on jouerait un seizième de finale contre l'OM, peu de monde nous aurait crus. » lire aussi Le film de Chauvigny - OM Naissim Ayadi (milieu de Chauvigny) : « On a essayé de tout donner, c'était un rêve d'arriver jusqu'ici, j'espère que tout le monde a croqué en plein dedans. On n'a pas eu la force de l'emporter mais je n'ai aucun regret. On a fait un bon parcours, ça s'arrête ici mais avec une belle fête. (sur la différence de niveau) Ils ont eu beaucoup la possession, leur jeu est bien huilé avec du jeu à deux à trois. J'espère qu'on a appris et qu'on en sortira grandi. Ils sont 5 niveaux au-dessus. (le joueur qui l'a impressionné) J'ai beaucoup d'admiration pour Dimitri Payet, dès qu'il touche le ballon, il se passe quelque chose. » lire aussi Steve Mandanda fête sa 600e avec l'OM contre Chauvigny en Coupe de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles