Foot - Coupe - Le Paris FC va faire appel d'une partie des sanctions de la Fédération après son match de Coupe contre l'OL

·2 min de lecture

Pierre Ferracci, le président du Paris FC, va faire appel d'une partie des sanctions infligées par la commission de discipline de la FFF à la suite des incidents survenus lors du match de Coupe de France contre l'OL. Pierre Ferracci donnera une conférence de presse ce mardi matin. Selon nos informations, le président du Paris FC va annoncer que son club fait appel d'une partie des sanctions prononcées par la commission de discipline de la FFF à son encontre, le 27 décembre dernier, à la suite des graves incidents qui avaient conduit à l'arrêt définitif de son 32 de finale de Coupe de France contre Lyon au Stade Charléty, le 17 décembre.

La FFF avait donné match perdu aux Parisiens (idem pour l'OL, plus 50000 euros d'amende, exclusion avec sursis de la prochaine édition de la Coupe et fermeture du parcage lyonnais en déplacement jusqu'à la fin de saison), une amende de 10000 euros et surtout l'obligation de disputer leurs cinq prochains matches à domicile dans une autre enceinte que celle située dans le 13e arrondissement de Paris. C'est cette dernière sanction que les dirigeants parisiens jugent injuste et veulent voir réduite. Cette décision constitue un sérieux handicap pour le Paris FC, troisième de Ligue 2 à mi-saison et à la lutte pour la montée en Ligue 1. Le deuxième club parisien juge qu'il n'est pas à l'origine des bagarres entre ultras du PSG et de l'OL. Quatre autres supporters du PSG interdits de stade Par ailleurs, quatre nouveaux supporters du PSG, selon la police, soit huit au total, impliqués dans les incidents de la rencontre, se sont vus notifier une interdiction administrative de stade de la préfecture de police de Paris qui porte, « selon le profil des supporters, sur les matches du PSG, du Paris FC, de Créteil Lusitanos, du Red Star et du PSG Handball. Certains sont interdits de matches pour tous ces clubs, d'autres seulement pour quelques-uns », a expliqué la préfecture.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles