Foot - Coupe - PSG - Mauricio Pochettino (PSG) : « Aucune excuse » avant le déplacement à Vannes

·4 min de lecture
Foot - Coupe - PSG - Mauricio Pochettino (PSG) : « Aucune excuse » avant le déplacement à Vannes

Mauricio Pochettino, l'entraîneur du PSG, estime que ses joueurs devront être compétitifs pour le 16e de finale de Coupe de France, lundi à Vannes (N2), malgré seulement deux jours d'entraînement. « Deux entraînements au mieux pour certains joueurs, des cas positifs au Covid : ce n'est pas une préparation idéale pour affronter Vannes, ce lundi en Coupe de France (21h10)...
Il y a différentes priorités. La priorité était de bien couper après une année avec un calendrier très chargé et beaucoup de matches. C'était fondamental, pas seulement pour les joueurs mais aussi pour le staff. La plupart des joueurs sont arrivés en très bonne forme, après avoir respecté le plan de travail qu'on leur avait donné. Pour demain (lundi), il n'y aura aucune excuse, les gars devront être compétitifs. Vous avez toujours dit que vous respectiez tous les adversaires. Que pouvez-vous dire aux joueurs de Vannes (N2) quand ils voient que le PSG n'a repris l'entraînement que deux jours avant le match ? Auriez-vous fixé la reprise à la même date si vous aviez affronté Lyon ou Monaco en 16es de finale ?
Au-delà de l'adversaire, on définit des priorités. Le plus important est que les joueurs ont respecté le plan qu'on a fait avec eux. J'ai une confiance absolue en eux. Le respect passe pour l'attitude qu'on aura demain, indépendamment de l'adversaire, que ce soit Vannes, Lyon ou Monaco. Aujourd'hui, ça fait un an qu'on est au club. On avait signé le 2 janvier et effectué notre premier entraînement le lendemain après-midi. On avait récupéré une équipe qui sortait de 11 ou 12 jours de repos, avec 11 ou 12 blessés. On avait joué à Saint-Étienne (1-1) avec deux jours d'entraînement aussi. C'est donc déjà arrivé dans le passé. La PSG doit toujours définir des priorités car la densité de ses matches est très élevée. lire aussi Le programme des 16es de finale de la Coupe de France Faut-il avoir déjà en tête le huitième de finale de Ligue des champions face au Real Madrid ?
La Ligue des champions va se jouer en février. La priorité est le match de Coupe de demain. Avant la trêve, on avait vu beaucoup de jeunes. Ce serait logique d'en voir sur le terrain à Vannes ?
C'est important, comme lors du dernier match de Coupe, de donner des minutes aux jeunes et de les intégrer au groupe. Ce sera une bonne opportunité. lire aussi PSG : Quatre joueurs, dont Lionel Messi, positifs au Covid « Leo (Messi) a été testé positif en Argentine. Tant qu'il ne sera pas négatif, il ne pourra pas voyager en France et on verra quand il sera là » Avez-vous parlé avec Leo Messi, positif au Covid ? Comment va-t-il ? Pourra-t-il jouer à Lyon ?
Ça fait presque deux ans qu'on vit avec ce virus et tout le monde sait ce qu'il faut faire pour éviter une contagion. Mais une grande partie de la manière dont fonctionne ce virus est encore inconnue. Par rapport à Leo, il est en contact avec nos services médicaux. Je ne sais pas s'il sera en capacité de jouer à Lyon. Il a été testé positif en Argentine. Tant qu'il ne sera pas négatif il ne pourra pas voyager en France et on verra quand il sera là. Juan Bernat a aussi été contrôlé positif ; il s'est entraîné à part hier au Camp des Loges. Ne craignez-vous pas qu'il contamine le groupe ?
C'est le risque que tout le monde court dans le football au niveau mondial. Le contact est inévitable dans le foot, comme dans les moments en commun. C'est clair qu'il y a plus de risques. On a pris toutes les mesures nécessaires pour éviter qu'un joueur ne transmette son virus aux autres. Je fais ce que les gens des services médicaux nous disent de faire. « Mbappé ? Notre souhait est qu'il reste plusieurs années au club [...] On espère que Kylian va continuer d'avoir le même rendement et que l'issue soit positive pour tout le monde » Quels sont les souhaits que vous formulez pour 2022 ?
Ma priorité, pour tout le monde, c'est la santé. Sans santé on ne peut profiter de rien dans cette vie. Après, l'objectif, vous le connaissez : gagner, et vivre de grandes choses au club. On fait partie d'un business qui est le football mais ce n'est pas un drame. Le PSG est un club où l'exigence est de gagner. Mais le foot reste un divertissement. Kylian Mbappé est libre de s'engager où il le veut pour l'été prochain depuis le 1er janvier. Est-ce perturbant ?
La situation peut t'affecter si tu n'as pas la maturité suffisante. Mais Kylian l'a pour affronter ce type de situation. Le club connaît sa situation, notre souhait est qu'il reste plusieurs années au club. C'est une situation qui regarde les deux parties. On espère que Kylian va continuer d'avoir le même rendement et que l'issue soit positive pour tout le monde. » lire aussi Le PSG garde un oeil sur Dembélé (Barça) en cas de départ de Mbappé cet été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles