Foot - Coupe - Reims - Guion (Reims), après la défaite contre Valenciennes en Coupe de France : « Quand on a sa chance, il faut la saisir »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après la défaite de ses hommes face à Valenciennes, mardi en Coupe de France (3-4), David Guion, l'entraîneur de Reims, était notamment remonté contre quelques joueurs qui n'ont pas su saisir leur chance. « On vous imagine très déçu...
Vous connaissez mon attachement à la Coupe de France. Je suis très frustré, car il m'a semblé qu'avoir un ou deux buts d'avance après le premier quart d'heure aurait été la moindre des choses. Ça nous aurait rendu le match facile. Mais, encore une fois, on a manqué de justesse en ce début de match. Ensuite, on a très mal géré les contres de VA et on a laissé trop de place pour la vitesse de ses joueurs. Ils ont ouvert le score, on a égalisé logiquement mais, en seconde période, entre les erreurs individuelles et la mauvaise gestion, on s'est mis en difficulté. En fin de rencontre, dès qu'on a eu un peu plus de maîtrise avec Nathan (Mbuku), Boulaye (Dia) et Moreto (Cassama), on a marqué deux buts. On avait tout pour l'emporter à mon sens. lire aussi Valenciennes fait chuter Reims à domicile Qu'est-ce qui vous a le plus déplu ?
Les garçons doivent bien prendre conscience que quand on a la possibilité d'amener le ballon dans la surface adverse, il faut être plus juste, plus tueur, plus agressif. Et, défensivement, on ne peut pas se satisfaire de prendre quatre buts sur des contres et à cause de notre naïveté individuelle. « Beaucoup de garçons avaient la possibilité de se montrer et d'être efficaces, ça n'a pas été le cas » Il y a des déceptions individuelles, également...
Des garçons m'ont donné raison sur mes choix d'équipes lors des matches précédents. À un moment, quand on a sa chance, il faut la saisir. Beaucoup de garçons avaient la possibilité de se montrer et d'être efficaces, ça n'a pas été le cas. J'en tiendrai compte lors des prochaines rencontres. »