Foot - Coupe - Rumilly - Fatsah Amghar (Rumilly Vallières) après la défaite contre Monaco en Coupe de France : « Je suis quand même fier »

·4 min de lecture

Fatsah Amghar, l'entraîneur de Rumilly Vallières (N2), était fier du match réalisé par ses joueurs face à Monaco en demi-finales de Coupe de France, malgré l'élimination (1-5). Fatsah Amghar, entraîneur de Rumilly Vallières, N2, après la défaite contre Monaco 5-1 en Coupe de France : « Il y a de la déception, car quand on est entraîneur ou joueur, on est des compétiteurs avant tout. Je suis quand même fier, notamment de la première période. Je suis satisfait de la prestation des joueurs. On a fait en partie ce qu'on voulait, on a posé quelques problèmes à Monaco. On a appris à nos dépens que toutes les erreurs se payaient cash. « Tout ce qu'on a vécu avec nos supporters et entre nous est indescriptible. C'est une saison inoubliable » On y croit quand ou ouvre le score, on croit à l'exploit, ce but nous donnait de l'espoir. On n'a pas de regrets. On essaie de ressortir de derrière, tout en mesurant les risques. Jouer long uniquement, c'est rendre le ballon à l'adversaire et subir. On a vécu des émotions magiques. Le départ au stade, avec des milliers de supporters, ce sont des moments inoubliables... Quoi qu'il arrive après la demi-finale, on avait dit aux joueurs qu'ils étaient des héros. Tout ce qu'on a vécu avec nos supporters et entre nous est indescriptible. C'est une saison inoubliable. » - Th. P.

Joris Cottin, milieu de terrain de Rumilly Vallières au micro de France Télévision :
« C'est une aventure magnifique. On est un peu déçus car on croyait en l'exploit. On fait une bonne première période mais on fait deux erreurs et on est pénalisés. On est fiers de notre parcours mais forcément un peu déçus de la tournure en fin de match. On est contents quand même, on remercie tout le monde, c'est un beau parcours. On voit que (Monaco) c'est bien huilé, ça va vite. Dès qu'on a une seconde de retard, on le paie cash. Ce sont des beaux souvenirs, on a envie de voir ça plus souvent. » Mathieu Guillaud, milieu de Rumilly Vallières « On a fait un beau parcours, c'était une aventure magnifique pour nous, mais le score est lourd » Mathieu Guillaud, milieu de Rumilly Vallières, au micro d'Eurosport : « Le premier sentiment, c'est la déception. On n'est jamais content de perdre, après on a fait un beau parcours, c'était une aventure magnifique pour nous, mais le score est lourd. On a la chance d'ouvrir le score, on sait que c'est important dans un match comme ça, qu'on était capable de bien défendre. On prend les deux premiers buts qui sont évitables, donc il y a ce petit regret de ne pas avoir gardé le score un peu plus longtemps et voir sur la durée du match si on pouvait tenir et les faire douter un peu plus longtemps. L'intensité a été difficile à tenir pour nous, ils sont venus nous chercher très haut, à force ils nous usent et ça nous coûte de petites erreurs aujourd'hui. »

Armel Liongo, attaquant de Rumilly Vallières, au micro d'Eurosport : « On n'avait rien à perdre. On a perdu une demi-finale, on aurait pu faire mieux et aller chercher la finale. Malheureusement, on a joué contre une équipe solide. Physiquement on a péché en deuxième mi-temps et ils en ont profité. Ce n'était que du bonus pour nous, on a pris du plaisir à jouer contre eux. Des matches comme ça, j'aime bien les jouer. Ça me permet de me mesurer physiquement et sur le plan technique, après je pense que j'ai su le gérer à ma manière, j'ai eu de bons retours du coach monégasque. En deuxième mi-temps, j'ai un peu péché parce qu'on a que trois entraînements et eux je ne sais pas combien dans la semaine. Il nous manque le rythme aussi, après ce n'est que du bonus. Je me suis régalé de les rencontrer aujourd'hui. » Jocelyn Gay, milieu de Rumilly Vallières, en conférence de presse : « Des souvenirs inoubliables »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles