Foot - D1 Arkema - La Lyonnaise Ada Hegerberg avoue que revenir de ses blessures a été « le plus gros challenge » de sa carrière

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au micro de Canal Plus, la joueuse de l'Olympique lyonnais Ada Hegerberg est revenu sur sa période de 20 mois d'indisponibilité, qui aurait pu mettre un terme à sa carrière, à la veille d'affronter le PSG, pour le choc de la D1 Arkema. Ada Hegerberg revient de l'enfer. La Suédoise (26 ans) a été absente des terrains durant environ 20 mois, entre fin janvier 2020 et début octobre 2021. La faute à trois opérations : la première due à une rupture du ligament croisé antérieur de son genou droit, puis deux fractures coup sur coup de son tibia gauche, en août 2020 puis en février 2021. « Cela a été le plus gros challenge de ma carrière », a expliqué la joueuse de l'Olympique lyonnais au micro de Canal Plus, ce samedi. lire aussi Comment Ada Hegerberg est revenue au top niveau avec l'OL Ada Hegerberg, attaquante de l'Olympique lyonnais. « Quand je regarde en arrière, je me dis que j'ai réussi à repartir de très bas. » Après de longs mois de lutte, le premier ballon d'Or féminine de l'histoire (en 2018) a fait son retour le 5 octobre dernier, entrant en jeu sur le terrain du BK Hacken en Ligue des champions. « Je suis juste heureuse de retrouver le terrain, le plaisir de jouer au foot, continue-t-elle. C'était un vrai manque, de pouvoir faire partie de l'équipe, de toucher le ballon. C'était presque comme un divorce que je ne souhaitais pas. Physiquement et mentalement ça a été difficile [...]. Quand je regarde en arrière, je me dis que j'ai réussi à repartir de très bas. La période de blessure m'a permis de prendre du recul et de me préparer mentalement pour mon retour. Je suis une autre femme. » Hegerberg se montre désormais optimiste, à la veille de recevoir le PSG, pour le choc de la D1 Arkema, ce dimanche (21h). « On a eu de bons moments de travail, on se retrouve de mieux en mieux dans le jeu, analyse-t-elle lors de son entretien pour Canal Plus. On aime jouer ces matchs-là, il y a du monde, et deux très belles équipes. On sera prêtes, moi aussi. Durant ces longs mois j'ai eu le temps de visualiser ce choc et ces matches, je serai prête », a-t-elle répété. La Norvégienne attend toujours son premier but depuis son retour de blessure : « Il faut que j'apprenne la patience, a-t-elle confié. Mais Il faut aussi l'impatience que j'ai toujours eu dans ma carrière c'est ce qui me permet d'être performante. » Invaincus après 7 matches de Championnat, les deux clubs occupent les deux premières places du classement à égalité de points (21). lire aussi Leonardo, directeur sportif du PSG, « ne comprend pas » que OL-PSG n'ait pas été reporté

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles