Foot - D1 (F) - PSG - Olivier Echouafni avant OL-PSG féminin : « Une grande force collective »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

L'entraîneur du PSG Olivier Echouafni a affiché sa confiance en conférence de presse ce vendredi, à la veille de la « finale » de la D1 femmes sur le terrain de l'OL (21 heures). « Comment allez-vous aborder cette finale pour le titre à Lyon ?
C'est toujours particulier de jouer contre cette grande équipe, qui a remporté de nombreux trophées, qui a une forte expérience. Mais malgré tout ça, on a progressé dans plein de domaines. On va se présenter à Lyon avec un peu plus de confiance que les années précédentes. Ils sont favoris, ils nous reçoivent, et la dernière victoire du PSG à Lyon, c'était en 2014, c'est la seule. Mais on y va avec beaucoup de détermination, beaucoup d'envie. On va se présenter avec l'esprit libéré, sans se poser de question. On a une belle carte à jouer, on a une belle équipe, un bel effectif, on s'est bien préparé. « Ce match aller a été un vrai beau déclic » Sur quoi allez-vous vous appuyer par rapport à la victoire du match aller (1-0, le 20 novembre) pour tenter de rééditer l'exploit ?
L'idée c'est de garder nos principes de jeu, ce qui a très bien marché lors du match aller. On a réalisé une grande performance, même si j'estime en ayant vu plusieurs fois le match qu'on a encore une belle marge de progression. On a su être agressifs, avancer collectivement, il y a eu une grande forme de solidarité qui s'est mise en place. On arrive à Lyon quatre mois après avec une vraie force mentale, et ce match aller a été un vrai beau déclic. Il va falloir s'arracher, faire beaucoup de courses. Lyon possède une énorme expérience, chez nous, les filles commencent à avoir un peu plus de maturité. Cela se sent au quotidien. Je sens une grande force collective, plus la saison avance plus on progresse là-dessus. « On a les armes pour pouvoir leur faire mal » Qu'est-ce que le PSG peut améliorer par rapport à l'aller ?
Je pense qu'on est capables de faire encore plus mal offensivement. Depuis le début du Championnat on a marqué à toutes les rencontres, sauf face à Bordeaux, où on a eu un but refusé. On a cette force offensive, on est solides défensivement aussi. Notre saison est magnifique, on peut la rendre encore plus belle en allant faire un véritable exploit à Lyon. Craignez-vous une grosse entame de match de l'OL, porté par un esprit de revanche ? On aura des boucliers, ne vous inquiétez pas. On saura faire face, il va y avoir une belle pression, mais la contre-pression derrière peut être terrible aussi. On a les armes pour pouvoir leur faire mal, on va vite de l'avant, on a des joueuses très efficaces devant le but. « On ne va pas se contenter de subir les évènements » Comment jugez-vous l'évolution de l'OL depuis le match du 20 novembre ?
Cette équipe, il ne faut surtout pas la sous-estimer, surtout quand elle est un peu piquée au vif. Elle a une forte expérience, elle risque de montrer un tout autre visage que celui qu'elles ont montré à Paris. Mais je pense qu'en même temps, elles ont été étonnées de voir le niveau qu'on avait. Quatre mois après, notre niveau a encore augmenté. Aujourd'hui, il y a de vrais automatismes et une vraie confiance dans le collectif. À nous d'être à la hauteur, d'être capables de les tenir. Un match nul serait suffisant pour rester en tête...
Oui, mais on ne va pas se contenter de subir les évènements, en aucun cas. On va avoir de l'ambition, on n'est pas une équipe faite pour rester devant notre but et attendre que ça craque. Il y aura certainement des moments difficiles, mais à nous de bien les gérer. On aura des opportunités d'aller créer le danger, on a les joueuses pour le faire. »