Foot - Discipline - Discipline : Nancy encore sanctionné pour des « chants à caractère discriminatoire »

L'Equipe.fr
L’Equipe

La commission de discipline de la LFP a prononcé, ce mercredi, la fermeture pour deux rencontres de la tribune Piantoni du stade Marcel-Picot, en raison d'usage d'engins pyrotechniques, de jets d'objets et de « chants à caractère discriminatoire ». En sursis depuis l'arrêt d'un match face au Mans le 16 août 2019 à la suite de chants homophobes, Nancy a été sanctionné ce mercredi par la commission de discipline de la LFP pour des chants à « caractère discriminatoire », venus de la tribune Piantoni lors de la rencontre face à Valenciennes (20e journée de Ligue 2), vendredi dernier. L'instance a ainsi prononcé un match de fermeture de la tribune Piantoni du stade Marcel-Picot, par révocation partielle du sursis. Une sanction à laquelle s'ajoute une autre suspension, d'un match également, pour la même tribune, pour l'usage d'engins pyrotechniques et jets d'objets, lors de la rencontre opposant Nancy à Châteauroux le 13 décembre dernier (18e journée). Discipline : toutes les décisions du 15 janvier En Ligue 1, Toulouse est également sanctionné. L'envahissement de la tribune présidentielle et la tentative d'intrusion sur la pelouse des supporters (18e journée, face à Reims) a conduit la LFP à sanctionner le club pour trois matches avec sursis. Le virage Brice Taton du Stadium est concerné.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi