Foot - Discipline - « La présence de l'OM n'était pas nécessaire », selon Sébastien Deneux, président de la commission de discipline

·1 min de lecture
Foot - Discipline - « La présence de l'OM n'était pas nécessaire », selon Sébastien Deneux, président de la commission de discipline

Après la publication des décisions sur les incidents d'OL-OM, le président de la commission de discipline Sébastien Deneux a réagi aux attaques marseillaises du début de soirée. Une fois les décisions de la commission de discipline de la LFP dévoilées dans l'affaire OL-OM (un point retiré à Lyon, match à rejouer à huis clos), son président Sébastien Deneux a pris la parole pour justifier ces choix. Et riposter à la sortie de Jacques Cardoze, le directeur de la communication de l'Olympique de Marseille, qui avait parlé de « parodie de justice ».

« Je suis surpris et sidéré, pour ne pas dire autre chose, de ce type de comportement. Se présenter au siège de la ligue pendant les débats d'une commission indépendante participe à une forme à peine voilée de pression », a déclaré Deneux. Et d'ajouter : « L'absence de convocation de l'OM répond à une logique simple : on examinait la responsabilité de l'OL. Le PSG n'était pas convoqué lors des incidents d'OM-PSG (des jets de projectiles, notamment). [...] La présence de l'OM ce (mercredi) soir n'était pas nécessaire. » Un point retiré à Lyon, le match à rejouer à huis clos

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles