Foot - Disparition d'Herbin - Disparition de Robert Herbin : « On sait tous ce qu'on lui doit », confie Jean-Michel Larqué

L'Equipe.fr
L’Equipe

Jean-Michel Larqué était à la fois ému et reconnaissant, lundi à l'annonce de la mort de Robert Herbin, son ancien entraîneur à Saint-Étienne. Il était l'un de ses joueurs cadres à Saint-Etienne dans les années 1970. Les deux hommes étaient restés proches après leur carrière, à tel point que c'est Jean-Michel Larqué lui-même (avec Jacques Vendroux sur France Info) qui, lundi soir, a annoncé la mort de Robert Herbin sur RMC, station dont il est l'un des consultants historiques. L'ancien milieu de terrain a aussi rendu hommage à son ancien coach, qui avait révolutionné le jeu à l'époque. Les hommages à Robert Herbin Jean-Michel Larqué, ancien joueur de Saint-Etienne. « C'était un homme compliqué, mais c'est ce qui faisait son charme » « C'est un entraîneur qui avait amené des méthodes nouvelles dans le travail la préparation des équipes, a estimé Larqué. J'ai passé des années avec Robert en tant que joueur puis avec lui en tant qu'entraîneur, je ne l'ai jamais entendu élever la voix. C'était un homme compliqué, mais c'est ce qui faisait son charme. [...] Il avait tellement de qualités à côté (de ses addictions) qu'on aurait mieux fait d'en parler avant qu'il soit parti. » Paganelli : « Mon guide entre dans la légende » « On se souvient de Robert comme entraîneur d'une équipe qui a gagné trois titres d'affilée, mais on oublie que quand il a repris l'équipe, elle était en totale reconstruction (en 1972), a poursuivi Larqué. Il a fait jouer plein de jeunes. Les (Dominique) Rocheteau et (Patrick) Revelli, ils avaient à peine 19 ans quand Robby leur a donné leur chance. C'est un entraîneur qui a formé des joueurs et les a amenés au plus haut niveau », a aussi souligné l'ancien capitaine des Verts, précisant qu'Herbin était « un athlète fabuleux ». « Nous, les Verts de 76, on sait tous ce qu'on lui doit », a-t-il conclu, ému.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi