Foot - Bleus - Disparition : la carrière de Bruno Martini en images

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Que ce soit en club (Auxerre, Nancy, Montpellier) ou en sélection, l'ancien gardien a connu une riche carrière, qui s'est prolongée dans le staff des Bleus et au MHSC. Né à Nevers (Nièvre), Bruno Martini a rejoint Auxerre, le club phare de la région, à ses 19 ans, en 1981. C'est ensuite à Nancy, en prêt (1983-1985), qu'il s'est révélé. De retour à l'AJA, Martini a gagné sa place dans la cage icaunaise. Il a disputé 386 matches au total sous le maillot auxerrois, remportant notamment la Coupe de France en 1994. Lors d'un stage en 1986, les Auxerrois (ici Bruno Martini, à droite, en compagnie d'Éric Cantona et des frères Boli, Roger et Basile) ont improvisé une partie de ski-foot. Avec l'AJA, il a notamment participé à la demi-finale européenne contre Dortmund en 1993. Un des moments marquants de sa carrière. Après de longues années à Auxerre (1981-1995), le gardien a terminé sa carrière à Montpellier (1995-1999), cumulant 121 rencontres sous les couleurs héraultaises. Respecté et discret dans la vie, Martini a aussi pris des coups sur le terrain. Et même à l'entraînement. Il a été un personnage important du foot français. Ici, il prend la pose avec Claude Barret. En sélection, Martini (ici devant Jocelyn Angloma) a fait partie de la génération (Blanc, Roche, Sauzée, Guérin, Paille...) qui a remporté l'Euro Espoirs en 1988. En A, il a pris part au Championnat d'Europe 1992, ainsi qu'à l'édition 1996. Martini a comptabilisé 31 sélections en équipe de France. Après sa carrière, il est resté dans le monde du ballon rond. Martini était l'entraîneur des gardiens lors de l'Euro 2000 gagné par la France. Il a poursuivi sa mission dans le staff des Bleus sous Raymond Domenech. Au total, Martini a été entraîneur des gardiens de la sélection tricolore de 1999 jusqu'au fiasco de Knysna, en 2010. L'ex-portier est finalement revenu au MHSC. Il a assuré un court intérim sur le banc de l'équipe première en 2015, avec Pascal Baills, et était jusque-là directeur adjoint du centre de formation.