Foot - Disparition - Hervé Mathoux : « À Canal, Michel Hidalgo faisait partie de la famille »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le présentateur du Canal Football Club, Hervé Mathoux, a bien connu Michel Hidalgo, quand il était consultant sur Canal +. Hervé Mathoux (présentateur du Canal Football Club sur Canal +) : « À Canal +, Michel Hidalgo faisait partie de la famille. Le fait de travailler avec lui, ça me renvoyait à des moments de ma jeunesse très forts. Quand il est arrivé à la tête de l'équipe de France, il avait cette image de mec tendre, humaniste et on le lui a reproché, ''trop gentil, pas assez dur...'' C'est vrai que c'était un idéaliste mais il a quand même eu des résultats magnifiques. Il était en phase avec l'époque et avec cette période du foot français. Il y avait un romantisme dans la manière d'aborder les compétitions et il en était l'incarnation la plus vivante. Mort de Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de l'équipe de France et incarnation du « beau football » Comme consultant, il était resté ce qu'il était. La fonction de sélectionneur ne l'avait pas changé, ce n'est pas la fonction de consultant qui allait le faire. Il était profondément gentil, agréable, humaniste. Dans ses commentaires, il était souvent dans une lecture empathique. Il était très chaleureux mais son calme faisait que tu te mettais à son rythme. Il travaillait surtout sur la Ligue 1 et les matches de Kiosque, en pay per view ou sur les émissions spéciales. Disparition : hommage unanime à Michel Hidalgo, décédé à l'âge de 87 ans Il m'arrivait aussi d'interroger ses souvenirs. Il les racontait posément. Il était juste un peu énervé par la demi-finale de 1982 contre l'Allemagne (3-3 a.p., 5-4 aux t.a.b. pour la RFA), en considérant que tactiquement, ils avaient fait n'importe quoi. Je crois me souvenir qu'il était un peu remonté contre Christian Lopez, qui était rentré à la place de Patrick Battiston et qui tactiquement, n'avait pas fait tout ce qu'il attendait de lui. Des années après, il avait encore de la frustration sur l'entrée de Lopez. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi