Foot - Disparition de Martini - Disparition de Bruno Martini : « J'appréciais son côté simple et discret », confie Corentin Martins

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'ex-milieu offensif Corentin Martins a côtoyé Bruno Martini à l'AJ Auxerre (pendant quatre saisons, de 1991-1995) et en équipe de France. L'actuel sélectionneur de la Mauritanie rend un hommage appuyé au gardien décédé ce mardi à 58 ans. Corentin Martins (51 ans), ex-milieu offensif international (14 sélections, 1 but, de mars 1993 à novembre 1996), a souvent effectué le déplacement entre Auxerre et Clairefontaine avec Bruno Martini (disparu ce mardi, à l'âge de 58 ans), l'ayant côtoyé à l'AJ Auxerre pendant quatre saisons, à peu près à la même période (de 1991 à 1995). lire aussi Bruno Martini, un grand gardien nous a quittés Corentin Martins « Bruno était professionnel jusqu'au bout des crampons » « C'était toujours d'excellents moments. C'est quelqu'un que j'appréciais beaucoup, surtout son côté simple et discret. Je ressens une grande tristesse », confie le sélectionneur de la Mauritanie. « Je l'avais découvert à mon arrivée à Auxerre. Bruno était professionnel jusqu'au bout des crampons. Il avait toujours les cinq mêmes paires de chaussures, qu'il utilisait en fonction du terrain. Il était hyper-méticuleux avec ses affaires et très bien éduqué. Il était sympa et s'entendait bien avec tout le monde, même s'il était un peu différent, avec son côté intellectuel. » « Sur le terrain, c'était un super gardien, qui aurait sans aucun doute mérité de jouer dans un très grand club. C'était aussi bien sûr un leader, qu'on entendait bien avec sa voix grave. Si Guy Roux avait donné le brassard à un gardien (ce que l'entraîneur de l'AJA de l'époque n'a jamais fait), Bruno aurait été capitaine, car il en avait toutes les qualités. » lire aussi Guy Roux : « S'il y a un paradis, Bruno va y aller »