Foot - Disparition - Patrick Battiston, à propos de Michel Hidalgo : « Il a décomplexé le foot français »

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'ex-défenseur Patrick Battiston, qui a gagné l'Euro 84 et disputé deux Coupes du monde (1978 et 1982) sous les ordres de Michel Hidalgo, lui rend un vibrant hommage en soulignant qu'il a lancé la France du football dans un cycle vertueux. Patrick Battiston (56 sélections, 3 buts, entre 1977 et 1989), après la mort de Michel Hidalgo : « C'est une grande tristesse. Forcément, me reviennent à l'esprit une période magnifique, avec des moments très forts, remplis de joie, comme la victoire à l'Euro 1984 ou de tristesse, comme lors de la demi-finale de Coupe du monde 1982. Je retiens le plaisir et la chance d'avoir côtoyé ce très grand entraîneur qui m'a énormément appris. Il m'a sélectionné pour la première fois en 1977 (France - Allemagne, 1-0, le 23 février), alors que je n'avais que 19 ans. Il abordait chaque match, même celui-là, face au champion du monde en titre de l'époque, avec la volonté de gagner et en connaissant parfaitement l'adversaire. Mort de Michel Hidalgo, incarnation du beau football Patrick Battiston « On a vraiment tous pris un très grand plaisir avec lui » Il donnait toujours à chaque joueur tous les éléments nécessaires pour qu'ils puissent s'épanouir et s'exprimer au mieux sur le terrain. Il y avait bien sûr un certain carcan à respecter, mais avec le ballon, les joueurs pouvaient donner libre cours à leur créativité et à leur imagination. C'était aussi quelqu'un qui savait hausser le ton lorsque c'était nécessaire car il avait du caractère, comme il l'avait montré contre le Koweït au Mondial 1982 (succès 4-1 des Bleus). On avait souvent des discussions lors des stages de préparation des matches, et il était toujours très précis sur mon rôle de défenseur latéral, et parfois de central. Il m'a fait prendre conscience de mes qualités. Mort de Michel Hidalgo : les images marquantes de sa carrière Bien sûr, il a donné ses lettres de noblesse au football français, avec l'aboutissement du titre à l'Euro 84. Il a toujours su s'appuyer sur ses joueurs clés, c'est une grande force en tant que manager. Il y avait un respect immense et une confiance très particulière entre lui et ses joueurs. Ainsi, il a décomplexé le football français dans son ensemble et on a vraiment tous pris un très grand plaisir avec lui. » Michel Platini : « Michel Hidalgo était un créateur d'émotions »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi