Foot - Droits TV - Droits TV : la LFP assigne beIN Sports en référé

·2 min de lecture

La LFP poursuit, en référé, le diffuseur, avec qui elle est sous contrat, afin qu'il garantisse le payement des 332 millions d'euros et la diffusion des deux matches de L1 qu'il a sous-licenciés à Canal +. L'audience a lieu vendredi. La Ligue a bien l'intention de ne pas se laisser faire. Selon nos informations, elle a assigné en référé, ce mardi, beIN Sports devant le tribunal judiciaire de Paris pour qu'il s'engage formellement à produire, diffuser et évidemment payer les deux matches du lot 3 (le samedi à 21 heures et le dimanche à 17 heures) qu'il a acquis en mai 2018 (pour la période 2020-2024) au tarif de 332 millions d'euro annuels. lire aussi La justice déboute beIN Sports en référé dans son litige avec Canal + Le diffuseur d'origine qatarienne a ensuite sous-licencié à prix coûtant ces deux rencontres à Canal +, mais il reste le titulaire du lot et le seul interlocuteur de la LFP. L'audience devant le tribunal est fixée vendredi matin. Cette action se justifie par l'incertitude qui règne depuis des semaines sur ce dossier, renforcée par la décision rendue vendredi par le tribunal de commerce de Nanterre. Cette juridiction a autorisé Canal + à suspendre son contrat de sous-licence et à interrompre ses paiements, estimant que beIN Sports n'a pas fait d'efforts pour tenter d'obliger la Ligue à revoir le tarif à la baisse. beIN Sports s'est donc résolu à attaquer la LFP devant ce même tribunal judiciaire de Paris pour contester, sur le fond, le contrat. Mais cette procédure va pendre plusieurs mois. Arnaud Rouger, directeur général de la LFP « Nous n'avons donc pas d'autre alternative que d'assigner BeIN, seul partenaire contractuel de la LFP » En attendant, la Ligue entend donc obtenir de beIN Sports la garantie qu'il va honorer ses obligations contractuelles. Le 5 août, la première échéance du contrat (56 millions d'euros) doit être versée et la LFP n'est, pour l'heure, pas du tout certaine que beIN Sports, en conflit avec Canal + à qui il revend les deux matches, va régler la facture. Dans un message envoyé, vendredi dernier, aux membres du comité exécutif de la Ligue, Arnaud Rouger, le directeur général de l'instance, avait annoncé la couleur. « Nous n'avons donc pas d'autre alternative que d'assigner BeIN, seul partenaire contractuel de la LFP, dès le début de la semaine prochaine en référé, tout en s'attendant à être assigné au fond par BeIN dans les prochaines semaines, écrivait-il. Cette voie est la seule possible pour ne pas rater la production et la diffusion des matches du lot 3 (les deux affiches) pour les premières journées. » Canal + est censé diffuser deux rencontres, le 7 et le 8 août, pour la reprise de la L1. Mais au vu du chaos qui règne entre la LFP et ses diffuseurs, rien ne garantit qu'il en sera ainsi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles