Foot - Droits TV - Droits TV : l'accord LFP - Mediapro validé par le tribunal de commerce

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le « deal » entre la LFP et son principal diffuseur a été validé mardi par le tribunal de commerce de Nanterre. Le football français a récupéré la quasi-totalité de ses droits TV et va pouvoir les attribuer à de nouveaux diffuseurs. Le tribunal de commerce de Nanterre a rendu son verdict : il homologue l'accord entre la Ligue de football professionnel (LFP) et Mediapro, son principal diffuseur (80 % de la L1 et de la L2, entre 2020 et 2024, contre la promesse d'un chèque annuel de 830 millions d'euros), qui n'a pas payé son échéance du 5 octobre (172,3 millions d'euros) ni la suivante, le 5 décembre (152,5 millions d'euros). Cet accord prévoit que le groupe sino-espagnol paye à la Ligue 100 M€ (64 M€ l'ont été la semaine passée avant l'audience, et les 36 autres M€ doivent l'être du premier semestre 2021), et en échange de quoi aucune poursuite judiciaire ne sera lancée contre Mediapro. Les regards se tournent vers Canal + La LFP a donc récupéré ses droits et peut traiter maintenant avec un diffuseur solvable. Inévitablement, un seul nom émerge : celui de Canal +. Le partenaire « historique » de la L1 s'est toujours dit prêt à faire une offre si la situation se décantait avec une proposition globale, révélée par L'Equipe, autour de 590 millions d'euros, plus environ 100 millions de bonus liés à une hausse éventuelle du nombre de ses abonnements. Et la possibilité de faire un geste pour la saison en cours (la plus compliquée, financièrement, pour les clubs), sous forme d'avance. lire aussi La stratégie de Canal +