Foot - Droits TV - Maxime Saada n'est « pas certain que la Ligue 1 soit sur Canal+ l'année prochaine »

·1 min de lecture

Interrogé sur RMC ce mercredi, le président du directoire du groupe Canal +, Maxime Saada, est resté prudent sur la place de la chaîne cryptée dans le football français. Alors que les négociations s'intensifient entre Canal +, BeIn Sports et la Ligue de football professionnel (LFP) selon les informations de L'Equipe, Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal+, a relativisé la position dominante de la chaîne cryptée dans les négociations. « Je ne crois pas qu'on soit dans une situation où l'on tient le foot, a-t-il affirmé ce mercredi au micro de RMC. Canal + n'est pas tout seul. » lire aussi LFP-Droits TV : les négociations s'intensifient avec Canal+ et beIN Sports Citant l'exemple du dernier appel d'offres concernant les droits télé de la Ligue 1, auxquels Canal+ n'a pas participé contrairement à Amazon ou Discovery, Maxime Saada est même allé plus loin. « Je ne suis pas certain que la Ligue 1 soit sur Canal l'année prochaine, a-t-il averti. Nous avons un lot aujourd'hui, un lot de 28 affiches que nous avons sous-licencié à nos partenaires BeIN, mais on peut se retrouver dans une situation qu'on a frôlée la dernière fois. Si Amazon avait remporté les droits de Mediapro pour un montant qu'on considérait discriminatoire par rapport à ce que nous payons, nous aurions cherché à restituer nos droits. » Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+ « Il y a des matches qui n'intéressent pas les gens » Le patron de la chaîne cryptée a également évoqué la valeur du Championnat : « On ne sera pas très loin des cycles précédents. La moyenne, c'est 650 millions d'euros par an. Le produit s'est détérioré, mais on ne scie pas la branche sur laquelle on est assis. » Saada évoque un passage « nécessaire » à 16 clubs Maxime Saada a également évoqué le passage de la Ligue 1 à 18 clubs en 2023-2024, évoquant l'attractivité du Championnat. « Il y a des matches qui n'intéressent pas les gens », a-t-il affirmé. Le président du directoire du groupe Canal+ s'est même prononcé en faveur d'un passage « nécessaire » à seize clubs.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles