Foot - ESP - Barça - Éric Abidal (Barça) : « Griezmann sait qu'il n'est pas à son meilleur niveau »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Dans une très longue interview donnée au quotidien sportif catalan « Sport », le secrétaire technique barcelonais a, entre autres, évoqué la situation du Français. Extraits. « C'est un joueur avec qui je parle beaucoup. Il savait que ce serait difficile de s'adapter. Ici, il a des mouvements différents sur le terrain. Mais il peut apporter énormément et l'entraîneur le sait. Défensivement, il nous aide beaucoup et il peut jouer à plusieurs postes devant. Il est venu parce qu'il veut gagner la Ligue des champions. Il sait qu'il n'est pas à son meilleur niveau, et cela ne sera corrigé que par le travail. Griezmann est un joueur intelligent. (Sur son prix jugé trop élevé) Tout dépend des performances du joueur. C'est pratiquement impossible de trouver un meilleur joueur que lui à ce tarif. Venir au Barça n'était pas une option, mais une réelle volonté. Quand il a décidé de rester à l'Atlético (à l'été 2018), il avait des arguments comme la perspective d'une finale de C1 au Wanda Metropolitano (le stade de l'Atlético) et son attachement à son entraîneur (Diego Simeone). (Sur la solution de son intégration) C'est très difficile à gérer. La solution reste le travail. Le temps fera ensuite les choses. Beaucoup de très bons joueurs sont venus ici et n'ont pas réussi à s'adapter dès la première année. Il faut avoir de la patience. La philosophie du Barça n'est pas si simple à assimiler. » Éric Abidal, au sujet de Neymar « Il y avait une réelle opportunité de le recruter. Nous sommes allés en France parce que l'opération pouvait être réalisée. Finalement, cela a bloqué pour une question de chiffres » « Sur le plan sportif, cela ne fait aucun doute que c'est un joueur que vous devez recruter. Il n'y a pas d'autre joueur comme ça sur le marché. Lui voulait vraiment revenir, mais la question financière s'est posée. Jusqu'où le club peut-il aller ? Nous avons négocié, mais nous avons vite remarqué que le prix demandé (par le PSG) ne correspondait pas à la valeur réelle du joueur. (Sur l'avis du vestiaire) Le vestiaire a pu le réclamer car la plupart des joueurs le connaissent déjà. Ils mesurent son talent et savent qu'il n'aura pas besoin de s'adapter de nouveau. Il y avait une réelle opportunité de le recruter. Nous sommes allés en France parce que l'opération pouvait être réalisée. Finalement, cela a bloqué pour une question de chiffres. (Sur ses relations avec le joueur) J'ai parlé à son père, qui est son agent. Il m'a dit qu'il voulait revenir et qu'on allait essayer de le faire. J'étais d'accord à 200 % au niveau sportif, mais la question financière nous échappait. » (Sur la possibilité de le recruter plus tard) Nous suivons toujours les meilleurs joueurs. Leur forme, leurs performances... Chaque mercato est différent, mais nous n'écartons pas (son recrutement). » Éric Abidal, au sujet de Dembélé « Je suis sûr qu'il s'adaptera et grandira ici » « Je le sens beaucoup mieux. C'est un joueur très talentueux. La première année, il ne s'est pas adapté, et, la seconde, il a eu beaucoup de blessures. Là, ça commence à prendre. Je lui laisse toujours des messages pour lui rappeler que tous les détails sont importants, comme bien manger. Je lui répète que je suis là pour l'aider. Je suis sûr qu'il s'adaptera et grandira ici. » « J'espère qu'il restera encore plusieurs années et je pense que ce sera le cas. C'est Léo qui décidera. Je sais que le président parle avec son représentant pour clore l'affaire (sa prolongation) une fois pour toutes. » « Je ne sais pas si ce sera sa dernière saison. La seule chose que je sais, c'est que nous parlons et nous partageons des informations en interne. Pour son avenir, c'est lui, et personne d'autre, qui décidera. » Éric Abidal, au sujet du mercato « Nous avons une meilleure équipe que la saison passée. Quand vous recrutez des joueurs, avec du talent mais aussi de la personnalité, cela contribue beaucoup à l'équilibre du vestiaire » « Comme d'habitude. Nous sommes le Barça et nous devons tout gagner. Ça a toujours été comme ça. Nous jouons pour tout gagner. »
« En termes de résultats et de jeu proposé, nous ne sommes pas satisfaits. Nous sommes le Barça et nous devons gagner et bien jouer. Ce n'est pas toujours facile car de nouveaux joueurs arrivent et doivent s'adapter à la philosophie du club. » « Oui, nous avons une meilleure équipe que la saison passée. Quand vous recrutez des joueurs, avec du talent mais aussi de la personnalité, cela contribue beaucoup à l'équilibre du vestiaire. » « C'était très difficile à vivre, et je pense que le résultat ne correspondait pas à la physionomie du match. L'attitude n'allait pas, mais il a juste manqué un but. C'était un accident différent par rapport à la Roma (allusion à la « remontada » de 2018). L'adversaire et le contenu n'avaient rien à voir. Mais nous avons appris de ces erreurs. » Éric Abidal, au sujet de Rakitic « Cette situation est compliquée pour lui. Parce qu'il est passé d'un statut de titulaire indiscutable à remplaçant » « La philosophie de l'Ajax est similaire à celle du Barça, ce qui aide. C'est un excellent milieu, qui peut jouer à de nombreuses positions. Il comprend très bien le jeu. Et il est ambitieux. Lui aussi veut tout gagner. » « L'entraîneur (Valverde) avait annoncé, dès le début de saison, qu'il jouerait moins que les autres. J'ai parlé avec Ivan et nous avons convenu que cette situation est compliquée pour lui. Parce qu'il est passé d'un statut de titulaire indiscutable à remplaçant. Je suis aussi là pour l'aider. Mais c'est un choix sportif qu'il doit accepter. Nous verrons comment résoudre ça. » « Il est dans un club (Bayern) qui le voulait. La philosophie du Bayern est différente de celle des clubs où il est passé. C'est un joueur dont le Bayern avait besoin, car il n'en avait pas de son profil. C'est un footballeur très fin. L'adaptation n'est pas idéale, mais je pense que ça finira par fonctionner. » « Il n'était pas vraiment sûr de vouloir venir. J'ai l'impression que le joueur a changé sa vision des choses. Il demandait à jouer, mais, au Barça, vous ne pouvez jamais avoir la garantie de jouer tout le temps. » « Il n'y a pas de priorités. Nous avons un buteur (Suarez) en qui nous avons confiance. Un renfort pourrait concerner, peut-être, un joueur de projection. Nous verrons. »





Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi