Foot - ESP - Barça - Ronald Koeman (Pays-Bas) à propos du Barça : « Rien n'est éternel »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Sélectionneur des Pays-Bas, Ronald Koeman considère que le Barça, qui n'est « plus le même qu'il y a quelques années », doit repenser son jeu et commencer à réfléchir à la succession de Lionel Messi. Le sélectionneur néerlandais Ronald Koeman, qui a récemment affirmé qu'il avait refusé le poste d'entraîneur du FC Barcelone en février, après le licenciement d'Ernesto Valverde, a déclaré dans une interview au quotidien Sport que le Barça n'était « plus le même qu'il y a quelques années », évoquant entre les lignes l'idée d'une fin de cycle. « Seuls (Gerard) Piqué, (Sergio) Busquets et (Lionel) Messi sont issus de cette colonne vertébrale et les trois ont plus de 30 ans, développe Koeman, qui dispose d'une clause dans son contrat lui permettant de rejoindre le club catalan après l'Euro 2020, reporté à 2021 en raison de la pandémie de coronavirus. La vie est ainsi faite. C'est arrivé à la Dream Team du Barça et à la sélection néerlandaise de 88 avec (Marco) Van Basten, (Ruud) Gullit, (Frank) Rijkaard et moi-même après notre titre de champions d'Europe. Rien n'est éternel, il faut savoir se renouveler. Et parfois, il faut comprendre que pour dominer de nouveau, il faut d'abord passer quelques années dans le désert. » « Le Barça doit toujours avoir le contrôle du jeu, mais un contrôle plus efficace » Aux yeux de Koeman, le Barça présente deux points faibles, à commencer par « l'intensité ». « Les grandes équipes jouent aujourd'hui à un rythme élevé pendant 90 minutes, que cela vous plaise ou non. Et il est difficile pour le Barça de maintenir cette régularité dans l'effort. On l'a vu lors de ce fameux match contre Liverpool (en demi-finales retour de la Ligue des champions la saison dernière, 0-4) mais aussi en Supercoupe d'Espagne contre l'Atlético cette année. » Autre problème, l'actuel leader de la Liga« ne domine plus ses matches comme dans le passé, renchérit Koman. À cet égard, le Barça doit revenir à ce qui fait son ADN. Le Barça doit toujours avoir le contrôle du jeu, mais un contrôle plus efficace. » Espagne : Jaume Roures (Mediapro) va attaquer le Barça Pour Koeman, le Barça doit commencer à réfléchir la succession de Messi (32 ans), « le meilleur de tous les temps, et de loin » à ses yeux. « Il ne pourra pas toujours être la solution à tous les maux, justifie le sélectionneur néerlandais. Sans Messi, rien ne sera plus jamais pareil. Vous devez l'assumer. » Arrivé en Catalogne l'été dernier, le jeune milieu international néerlandais Frenkie de Jong (22 ans, 13 sélections) incarne l'avenir du club, même si Koeman conçoit qu'il peut « faire mieux » que ce qu'il a montré jusqu'à présent. « C'est une saison de transition pour lui, comme cela avait été le cas pour moi quand j'avais signé au Barça en 1989, rappelle le sélectionneur des Pays-Bas. C'est un garçon très intelligent et très doué pour le football. Et il réussira, c'est sûr. Le fait de ne pas jouer dans sa position naturelle - celle qu'il occupait à l'Ajax - le dessert. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi