Foot - ESP - Coupe - Le Barça éliminé de la Coupe du Roi en prolongation par l'Athletic Bilbao

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Barça a été éliminé jeudi par l'Athletic Bilbao (2-3 a.p.) en huitièmes de finale de la Coupe du Roi. Le capitaine Iker Muniain a offert la qualification à son équipe sur penalty en prolongation. Le FC Barcelone, tenant du titre, a été éliminé (2-3) jeudi en huitièmes de finale de la Coupe du Roi par l'Athletic Bilbao, après prolongation. Une rencontre marquée notamment par le premier but de Ferran Torres sous le maillot catalan, mais aussi par la blessure d'Ansu Fati, sorti en pleurs peu de temps après son entrée en jeu (95e). lire aussi Le film du match Les Basques ont rapidement pris les devants dans ce match par le biais de leur capitaine Iker Muniain, sur une frappe enroulée du droit (2e). Mais la nouvelle recrue du Barça Ferran Torres a conclu vingt minutes plus tard une très belle action collective barcelonaise après un enchaînement de 22 passes consécutives. Bilbao jusqu'au bout du suspense L'Athletic Bilbao n'est pas passé loin de valider son ticket pour les quarts à la fin du temps réglementaire. L'attaquant Inaki Williams a touché dans un premier temps la barre (85e) sur un centre côté droit, avant que le défenseur Inigo Martinez ne donne l'avantage à son équipe (88e) en poussant le ballon dans le but vide après un coup franc de Muniain. Le milieu basque Alex Berenguer, entré en jeu à la place de Raul Garcia, a pensé avoir fait le break mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu. Dans le temps additionnel, le jeune milieu de Barcelone Pedri, vainqueur du trophée Kopa, a arraché la prolongation (93e) grâce à une volée à l'entrée de la surface qui a trompé le gardien Julen Agirrezabala. Muniain au-dessus du lot En prolongation, le capitaine de l'Athletic Iker Muniain a transformé son penalty (105e), après une main dans la surface de Jordi Alba, signalée après l'intervention du VAR. Auteur d'un doublé, dont le but de la victoire, il a été la clé du succès basque dans cette rencontre en se montrant décisif mais surtout inspiré en attaque tout au long du match. Il a gagné 10 de ses 17 duels, tout en terminant la rencontre avec 76 % de passes réussies. Il a une nouvelle fois été dominant contre le Barça, une équipe qui lui réussit plutôt bien puisqu'il a été impliqué dans pas moins de huit buts contre les Catalans dans sa carrière, toutes compétitions confondues. lire aussi Les huitièmes de finale de la Coupe du Roi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles