Foot - ESP - Un dispositif de sécurité exceptionnel déployé autour du Clasico Barça-Real Madrid

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les forces de l'ordre locales et le Barça ont mis en place un dispositif exceptionnel afin d'assurer la tenue du Clasico, mercredi (21 heures), alors que des manifestants sont attendus dans l'après-midi précédant la rencontre aux abords du Camp Nou. Reporté à mercredi (21 heures) en raison des violences en Catalogne, le duel entre le Barça et le Real Madrid s'annonce chaud. Environ trois mille agents de sécurité vont être déployés aux alentours du Camp Nou dès mercredi matin afin de garantir l'accès au stade aux spectateurs et aux acteurs du match, Tsunami Démocratic ayant appelé à manifester autour du Camp Nou à 16 heures. Ernesto Valverde (Barça) : « Du respect pour tout le monde » Née en août dernier, cette plateforme anonyme milite pour le droit à l'autodétermination de la Catalogne. Le 14 octobre, alors que la Cour suprême espagnole venait de condamner à de lourdes peines de prison plusieurs leaders politiques catalans ayant organisé le référendum d'autodétermination de la Catalogne en octobre 2017, Tsunami Démocratic avait lancé une immense caravane de manifestants en direction de l'aéroport d'El Prat, provoquant l'annulation d'une centaine de vols. Josep Maria Bartomeu, le président blaugrana, et Miquel Buch, le ministre de l'Intérieur de la Generalitat (communauté autonome catalane) ont assuré la semaine dernière que ce choc se jouerait quoiqu'il arrive. Si Tsunami Democratic assure ne pas vouloir perturber la rencontre, il compte sur cette caisse de résonance mondiale pour diffuser son message « Spain sit and talk » (« Espagne, assieds-toi et parle ») avant le coup d'envoi. Ces derniers jours, l'association civile a regretté que ni les deux clubs ni leurs joueurs ne leur aient affiché leur soutien, contrairement à l'ex-président barcelonais Joan Laporta.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi