Foot - ESP - Le FC Séville fustige le manque de respect de l'Argentine

L'Equipe.fr
Le club andalou ne veut pas entendre parler d'une éventuelle réunion entre la Fédération argentine de football et son entraîneur Jorge Sampaoli, sous contrat jusqu'au 30 juin 2018.

Le club andalou ne veut pas entendre parler d'une éventuelle réunion entre la Fédération argentine de football et son entraîneur Jorge Sampaoli, sous contrat jusqu'au 30 juin 2018.La rumeur ne faisait que grandir et le FC Séville a souhaité clarifier la situation. Non, le club andalou n'est pas prêt à lâcher son entraîneur, Jorge Sampaoli, courtisé par la Fédération argentine de football et son nouveau président, Claudio Tapia. Suite au limogeage d'Edgardo Bauza, le nom du technicien argentin revenait avec insistance pour reprendre les rênes de l'Albiceleste, actuellement mal en point dans la course à la qualification pour la Coupe du monde 2018.Edgardo Bauza n'est plus sélectionneur de l'ArgentineAprès avoir rappelé que le contrat de Jorge Sampaoli courrait jusqu'au 30 juin 2018 dans son communiqué, le FC Séville a tenu à commenter la volonté de Claudio Tapia d'organiser une réunion avec l'entraîneur, en Espagne, ces prochains jours : «Le FC Séville a adressé aujourd'hui une lettre à l'AFA dans laquelle le club indique qu'il considère comme irrespectueux, en même temps qu'inacceptable, quelconque réunion ou contact destiné à ce que l'entraîneur procède à la rupture de son contrat avec le club, et que dans ce cas, le FC Séville n'hésitera pas à faire valoir ses droits.» C'est ce qu'on appelle un avertissement.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages