Foot - ESP - Javier Tebas, le président de la Liga, tacle le PSG à l'issue du mercato

·1 min de lecture

Le président de la Ligue espagnole, Javier Tebas, s'en est pris au PSG sur Twitter, en dénonçant « les États-clubs, dangereux pour l'écosystème du football » qui menacent, selon lui, de détruire le football européen. L'épilogue du feuilleton du non-transfert de Kylian Mbappé au Real Madrid a vivement fait réagir le président de la Ligue espagnole, Javier Tebas. Vent debout contre le projet de Superligue européenne au printemps dernier, le dirigeant espagnol s'en est violemment pris au PSG à l'issue du mercato.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Les États-clubs sont aussi dangereux pour l'écosystème du football que la Superligue, dénonce Tebas dans un message cinglant publié sur Twitter. Nous avons critiqué la Superligue car elle détruit le football européen et nous sommes tout aussi critiques envers le PSG. » La progression « intenable » de la masse salariale du PSG Furibard de voir les ex-capitaines du Real Madrid Sergio Ramos et du FC Barcelone Lionel Messi quitter le Championnat espagnol pour rejoindre le club français qui bat pavillon qatari, Tebas n'a pas digéré que le PSG refuse de céder Kylian Mbappé au Real Madrid dans les dernières heures du mercato. En conclusion de son message, le président de la Ligue espagnole juge « intenable » la progression de la masse salariale du club parisien, malgré la crise du Covid-19 et la baisse drastique des droits TV en France : « Pertes Covid + 300 M ; Chiffre d'affaires TV en France - 40 % ; Et + 500M de salaires ? Intenable. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles