Foot - ESP - L'Atlético de Madrid repris par Levante sur le fil malgré un but d'Antoine Griezmann

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Atlético de Madrid a lâché deux nouveaux points après avoir encaissé un penalty en fin de match ce jeudi sur la pelouse de Levante (2-2). Antoine Griezmann avait pourtant débloqué son compteur en Liga. Antoine Griezmann avait pris son temps (cinq matches) avant de redevenir décisif avec l'Atlético de Madrid. S'il avait fini par trouver le chemin des filets grâce à la Ligue des champions en marquant un but sur la pelouse de l'AC Milan (2-1) puis en claquant un doublé à domicile contre Liverpool (2-3), l'international aux 100 sélections restait anormalement muet en Liga. Ce jeudi, il a débloqué son compteur et peut-être définitivement sa deuxième vie madrilène en ouvrant le score à Levante d'une tête aux six mètres (12e). lire aussi Le film du match Levante-Atlético Ce but aurait dû propulser les Colchoneros sur la voie royale face au 19e de Liga, qui ne comptait que cinq points avant la rencontre (5 nuls, 5 défaites). Mais l'équipe de Diego Simeone n'est plus la forteresse imprenable d'antan - elle a déjà encaissé 10 buts en 10 journées - et Levante est revenu dans la partie à deux reprises grâce à des penalties transformés par Enis Bardhi (37e, 90e). lire aussi Tous les résultats de la 11e journée de Liga Le premier a été bêtement provoqué par Luis Suarez mais difficile d'en vouloir à l'Uruguayen tant il a rapporté des points, à l'image de son doublé face à la Real Sociedad dimanche (2-2). Émoussé, il a rapidement laissé sa place à Angel Correa (57e). Ce sont deux autres entrants qui ont un temps pensé donner un avantage définitif au club de la capitale : Matheus Cunha a converti une offrande de Rodrigo De Paul trois minutes après son entrée à la place de Griezmann (76e). L'Atlético peine dans le jeu Les champions d'Espagne avaient un bel arsenal offensif à disposition, Joao Félix complétant le trio offensif. Mais comme souvent depuis l'entame de la saison, ils ont proposé un jeu stéréotypé, frappant par à-coups et ne sachant pas vraiment quoi faire du ballon qu'ils ont pourtant monopolisé durant toute la soirée (66 % de possession). Ils se sont même éteints au fil de la rencontre avant d'être ranimés par le but du Brésilien puis assommé par le deuxième penalty. Avec ce match nul, les Madrilènes sont distancés à cinq points de la Real Sociedad, seul leader après sa victoire sur la pelouse du Celta Vigo (2-0) un peu plus tôt dans la soirée mais qui compte un match en plus.
lire aussi Le classement du Championnat d'Espagne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles