Foot - ESP - L'Atlético de Madrid s'impose au finish grâce à Thomas Lemar

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour la première d'Antoine Griezmann, l'Atlético de Madrid a longtemps souffert avant de s'imposer, sur un but de Thomas Lemar, en toute fin de temps additionnel (2-1). Avec aucun but inscrit lors des trois premières journées, l'Espanyol Barcelone avait tout à craindre de la force collective de l'Atlético de Madrid. Mais le champion en titre est encore en rodage, à l'image d'une première période insipide, dans laquelle ce sont surtout les Catalans qui se sont montrés les plus entreprenants avec Sergi Darder à la baguette. Adri Embarba lançait les hostilités avec une frappe détournée par Jan Oblak (4e). L'autre occasion d'Oscar Melendo (15e) confirmait les errements défensifs de l'Atlético. C'est assez logiquement que l'Espanyol Barcelone ouvrait la marque. Sur un corner d'Embarba, Raul de Tomas venait couper la trajectoire pour déposer le ballon de la tête dans le coin opposé du but des Colchoneros (1-0, 40e). lire aussi Le film du match Griezmann sort avant l'heure de jeu Avec des pistons (Trippier, Carrasco), aux abonnés absents, le manque de vitesse et de justesse technique, un Antoine Griezmann et Luis Suarez loin de leur niveau, l'Atlético de Madrid ne s'est procuré aucune occasion franche avant la pause. Un constat que partageait peut-être Diego Simeone. L'entraîneur argentin faisait le ménage en sortant Trippier, Hermoso et Correa et lançait Renan Lodi, Geoffrey Kondogbia et Thomas Lemar. L'international français, à l'image de son équipe plus en verve, après une frappe au ras de la transversale (51e), se voyait refuser le but de l'égalisation, pour un hors-jeu de Luis Suarez (53e). Cinq minutes plus tard, visiblement pas vraiment dans son assiette dimanche après-midi, Antoine Griezmann était aussi remplacé par Joao Félix (58e), pour son premier match depuis son retour chez les Colchoneros. lire aussi La 4e journée de la Liga Malgré une bien meilleure entame de seconde période, les joueurs madrilènes retombaient dans leurs maladresses. Collectivement sans idées, l'Atlético s'en remettait à un exploit individuel. Et c'était Yannick Carrasco qui s'en chargeait en se battant dans la surface pour finir par déclencher une frappe du gauche dans le petit filet (1-1, 79e). Les incroyables dix minutes de temps additionnel, accordés par l'arbitre, offraient à l'Atlético une nouvelle chance de s'imposer. Face un adversaire épuisé, Thomas Lemar, après un relais avec Carrasco, venait inscrire le but de la victoire d'une frappe du droit (99e). Avec ce succès à l'arraché, l'Atlético reprend les commandes de la Liga.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Le classement de la Liga

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles