Foot - ESP - Liga : le Barça porté par Messi, Dembélé et Griezmann buteurs contre le Betis

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Laissé au repos en première période par Ronald Koeman, Lionel Messi a permis au Barça de s'imposer contre le Betis (5-2). Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann, qui a pourtant raté un penalty, ont tous les deux marqué. Le match : 5-2 Avec le Barça, on s'ennuie rarement. Surtout quand Lionel Messi est à la manoeuvre. Mais cet après-midi, Ronald Koeman, le coach néerlandais des Blaugranas avait décidé de laisser son petit prodige au repos. Du moins durant la première période. Période au cours de laquelle le Barça n'a pas démérité, mais a plutôt gâché un grand nombre d'occasions. À l'image d'Antoine Griezmann, qui a tenté sa chance par quatre fois au cours de ces quarante-cinq premières minutes. Deux tirs non cadrés (5e et 11e) une frappe sur le poteau (26e) et un penalty raté (32e). Seule éclaircie, cette belle ouverture pour Ousmane Dembélé qui ouvrait le score (22e) avant que Sanabria, le joueur du Betis égalise (45e+3). lire aussi Le film de la rencontre entre le Barça et le Betis En seconde période, la physionomie de la rencontre allait changer du tout au tout. Lionel Messi reprenait les commandes de l'avion. L'Argentin effectuait immédiatement une belle feinte de corps pour laisser le champ libre à Griezmann qui pouvait enfin trouver le chemin des filets (49e). Puis le roi du Nou Camp ne laissait à personne, surtout pas à Griezmann, le soin de tirer un nouveau pénalty (62e). Le train était lancé. Messi frappait ensuite en force sous la barre (82e). Le but sévillan de Moro (73e) relevant de l'anecdote. Pedri, enfin, parachevait le succès du Barça en inscrivant le cinquième but catalan (90e). Le joueur : Griezmann héros malheureux En l'absence de Lionel Messi laissé au repos lors de cette première période contre le Betis Seville, Ronald Koeman avait donné les clés du Barça à Antoine Griezmann. Le moins que l'on puisse écrire, c'est que le Français a raté sa première période. Disponible, combinant souvent avec Ousmane Dembélé, l'ancien buteur de l'Atlético à coup sûr coup raté deux grosses occasions de but (5e et 11e), avant de parfaitement décaler Dembélé pour l'ouverture du score (22e). Quatre minutes plus tard, le Français ne profitait pas d'une belle talonnade de Pedri pour ouvrir son compteur. Son tir finissait sur le poteau. Enfin, le cauchemar se poursuivait lorsque le Barça bénéficiait d'un penalty (31e) que « Grizou » ratait pour sa première expérience en la matière avec les Blaugrana. Mauvaise passe. Heureusement, juste après la pause, Antoine Griezmann reprenait des couleurs au contact de Lionel Messi entré en jeu. L'Argentin effectuait une belle feinte de corps pour démarquer Grizou qui pouvait enfin marquer son premier but de l'après-midi (49e). Alors quand le Barça obtenait un nouveau penalty à la 62e minute, le Français s'effaçait logiquement pour laisser Lionel Messi, le maître des lieux, le transformer avec succès... L'ancien joueur de l'Atletico laissait ensuite sa place (78e) à Braithwaite. 4 Antoine Griezmann a raté son quatrième penalty d'affilée, contre le Betis Séville. Depuis 2019, il en a manqué trois de suite avec les Bleus contre l'Albanie (4-1), Andorre (3-0) et la Suède (1-0). lire aussi Espagne : Ansu Fati, de la Guinée-Bissau au Barça