Foot - ESP - Liga : l'Atlético fait rechuter un Barça sans idée

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le FC Barcelone, en gros manque d'inspiration face à un bloc adverse parfaitement coordonné, a rechuté sur le terrain de l'Atlético de Madrid ce samedi (1-0). L'équipe de Simeone est seule invaincue en Liga cette saison et partage la place de leader avec la Real Sociedad. Le match : 1-0 Affronter l'Atlético de Madrid au Wanda Metropolitano n'était pas forcément le meilleur rendez-vous possible pour un Barça convalescent dans l'optique de passer une bonne soirée. Après avoir mis fin à sa série de quatre matches sans succès contre le Betis avant la trêve (5-2), Barcelone a rechuté ce samedi contre des Colchoneros disciplinés (1-0). Une fois n'est pas coutume, c'est Ter Stegen qui a précipité la défaite catalane (voir ci-dessous). Le succès de l'Atlético lui permet de rejoindre la Real Sociedad en tête du classement (20 points), avec un match de moins que les Basques. Le Barça est à neuf longueurs. lire aussi Le film d'Atlético-BarçaClassement de la Liga Réduire la défaite du Barça à la simple erreur de son gardien est toutefois une erreur. C'est tout le collectif catalan qui a semblé en dedans, parfaitement muselé par des Madrilènes plus mordant au duel. Hormis une frappe de Messi dans un angle fermé sortie par Oblak (41e), c'est le défenseur français Clément Lenglet qui a eu les meilleures occasions blaugrana (56e, 57e), ce qui témoigne d'un certain manque d'idée. Antoine Griezmann a tiré au-dessus d'entrée (3e) mais a disparu ensuite jusqu'à un coup de tête peu dangereux (82e), pendant qu'Ousmane Dembélé a eu des bonnes jambes en première période, puis plus grand chose. En face, l'Atlético, bien campé sur ses positions défensives, a su choisir ses coups en contre, avec deux hommes intenables, Yannick Carrasco et Angel Correa. Le Belge a décalé Saul Niguez sur la première grosse occasion madrilène (5e) et a ouvert le score avant la pause avec brio, en devançant la sortie de Ter Stegen d'un extérieur subtil avant de trouver le cadre de loin (45e+3), continuant d'être dangereux tout le long. Angel Correa a lui été précieux dans la distribution. Sa déviation a permis à Llorente d'armer une frappe sur la barre (11e), et c'est son ouverture qui a trouvé Carrasco sur le but. Mais c'est tout le collectif madrilène qui doit être salué. 1 Diego Simeone a décroché son premier succès face au Barça en Liga en tant qu'entraîneur, à sa 18e tentative (6 nuls et 11 défaites avant cela). Le fait : Ter Stegen, brillant puis gênant Revenu à la compétition le 4 novembre contre le Dynamo Kiev, après avoir surmonté sa blessure à un genou, Marc-André ter Stegen n'a pas encore réussi à garder sa cage inviolée depuis. Le gardien international allemand a pourtant bien commencé ce samedi, avec un arrêt bien dans son style, à une main, sur une frappe sèche de Saul (5e). Mais on se souviendra surtout de sa sortie totalement ratée à 40 mètres de son but pour tenter de bloquer Yannick Carrasco, sur laquelle il s'est fait enrhumer par le Belge. A sa décharge, c'est toute sa défense qui a craqué sur ce coup, dont Piqué, qui a perdu le ballon d'entrée. Piqué sérieusement blessé ? Gerard Piqué a quitté le terrain à l'heure de jeu, sur ses pieds mais le visage très marqué. Le défenseur central du Barça s'est tordu le genou droit sur un contact involontaire d'Angel Correa, et l'on peut craindre une blessure sérieuse pour l'international espagnol. Le Barça a aussi perdu Sergi Roberto en fin de rencontre, touché musculairement.