Foot - ESP - Liga : Séville s'impose à Valladolid et remonte sur le podium

L'Equipe.fr
L’Equipe

Sans convaincre, le Séville FC s'est imposé par la plus petite des marges (1-0) à Valladolid, dimanche. Les hommes de Julen Lopetegui chipent la troisième place à l'Atlético et restent en embuscade. Au coup de sifflet final, Julen Lopetegui a serré le poing en direction de son staff. Il avait l'air soulagé, après la victoire étriquée (1-0) du FC Séville à l'extérieur face à Valladolid dimanche soir, lors de la dernière rencontre de la 14e journée de Liga. Le classement de la Liga Les résultats de la 14e journée
Si Ever Banega a rapidement ouvert le score, à la 13e minute, d'un penalty transformé en deux temps - l'arbitre l'a fait retirer pour un mouvement du gardien adverse - les Sévillans ne sont jamais parvenus à faire le break malgré des opportunités : Nolito, peu inspiré, a beaucoup pêché dans la finition, De Jong s'est montré transparent et Ocampos, bien que remuant, a lui aussi beaucoup gâché. L'ancien Marseillais a même été expulsé dans les arrêts de jeu : victime d'un coup de coude non sanctionné, l'Argentin a voulu faire justice soi-même et s'est rendu coupable d'une faute. Il a écopé d'un deuxième jaune pour contestation. Avec un peu plus de réussite, Valladolid aurait même pu accrocher le nul. Mais la reprise acrobatique de Sandro Ramirez (38e) a terminé sur la barre et Sergio Guardiola a lui aussi manqué une belle occasion (61e). Cette victoire par la plus petite des marges permet aux coéquipiers de l'ancien Bordelais Jules Koundé, titulaire pour le sixième match de rang, de réaliser une belle opération au classement : ils retrouvent le podium au détriment de l'Atlético de Madrid, qui a concédé un nouveau match nul, et ne pointent qu'à une longueur des Barcelonais et des Madrilènes, également vainqueurs ce week-end.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi