Foot - ESP - Liga : Salvatore Sirigu enchaîne les galères

L'Equipe.fr
Salvatore Sirigu, qui a encore un an de contrat avec le PSG, a vu son niveau chuter depuis deux saisons. Plus utilisé par le club parisien, il a été prêté à Séville puis à l'Osasuna (qui affronte Alavés ce mercredi). Les galères s'enchaînent.

Salvatore Sirigu, qui a encore un an de contrat avec le PSG, a vu son niveau chuter depuis deux saisons. Plus utilisé par le club parisien, il a été prêté à Séville puis à l'Osasuna (qui affronte Alavés ce mercredi). Les galères s'enchaînent.Juillet 2015 : Trapp arrive, Sirigu devient remplaçantAu PSG depuis 2011, Salvatore Sirigu remporte notamment quatre titres de champion de France. Parfois irrégulier, peu décisif en Ligue des champions, il devient n°2 à Paris à la suite du recrutement de l'Allemand Kevin Trapp. «Il peut partir s'il le souhaite», ne cache pas le directeur sportif adjoint Olivier Letang. N'ayant reçu aucune offre intéressante lors des deux mercatos comme il l'a révélé, il ne joue qu'en Coupes nationales lors de la saison 2015-2016.Juillet 2016 : Areola revient, Sirigu poussé dehorsExcellent lors de ses prêts à Lens et Villarreal, Alphonse Areola réintègre le PSG l'été dernier pour concurrencer un Kevin Trapp alors un peu décevant. Poussé vers la sortie malgré un bon Euro, pas convoqué pour la tournée aux USA, le gardien italien est prêté sans option d'achat au Séville FC. De quoi rendre Thiago Motta «triste».Août 2016 : Un début cauchemardesque à SévilleArrivé en Andalousie, Salvatore Sirigu débute le 17 septembre en Liga contre Eibar (1-1). Un match où il ne s'illustre pas (noté 1/3 dans Marca et AS) Une semaine plus tard, à Bilbao, il est fautif sur l'ouverture du score adverse puis est expulsé pour un coup de coude donné à Aduriz (1-3). Marca parle «d'agression claire et absurde» lui mettant un 0/3 au passage. Même sentence pour AS, pour qui il a «tiré une balle dans le pied de ses équipiers». Sirigu ne rejouera plus jamais en Liga pour le club sévillan, laissant le poste de n°1 au prometteur Sergio Rico. Aligné contre la petite équipe de Formentera, en Coupe fin novembre, il a encore été fébrile.Janvier 2017 : Meilleur à l'Osasuna, qui va descendrePlus utilisé par Jorge Sampaoli à Séville, Salvatore Sirigu voit son prêt se terminer prématurément. Le PSG le cède alors à l'Osasuna lors du mercato hivernal. Avant-dernier de la Liga, le club basé à Pampelune est déjà en grande difficulté. Mais il va continuer de creuser, et Salvatore Sirigu ne peut rien y changer. En neuf rencontres, il a perdu huit fois pour un nul, encaissant la bagatelle de... 26 buts ! Excellent contre Eibar (1-1), plutôt bon face à l'Espanyol (0-3), Las Palmas (2-5) et Bilbao (1-2), il a été malheureusement coulé contre Villarreal (1-4) et chez le Betis (0-2). «Il est constamment sollicité car il n'a pas de défense, et il arrête beaucoup de tirs, nous explique un journaliste du Diario de Navarra. Dans cette équipe, il est impossible de se montrer à son avantage.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages