Foot - ESP - Pas de preuve de propos racistes tenus par Juan Cala envers Mouctar Diakhaby selon la Ligue espagnole

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La Ligue espagnole assure qu'elle n'a pas trouvé de preuves tangibles prouvant que Juan Cala a tenu des propos racistes envers Mouctar Diakhaby dimanche dernier en Liga. « Après l'analyse des éléments à la disposition de La Liga, nous en sommes venus à la conclusion qu'aucune preuve n'a été trouvée de Juan Cala utilisant les mots dénoncés envers Mouctar Diakhaby. » Dans un communiqué publié ce vendredi, la Ligue professionnelle espagnole a expliqué qu'elle ne pouvait pas prouver que le joueur de Cadix, Juan Cala, avait tenu des propos racistes envers le défenseur du Valence CF, Mouctar Diakhaby. lire aussi Diakhaby-Cala : parole contre parole dans l'accusation d'insultes racistes En plus de l'analyse des bandes audio de la rencontre, la Ligue avait fait appel à des experts en lecture labiale, comme indiqué jeudi par son patron, Javier Tebas. « Concrètement, toutes les archives télévisées et numériques disponibles du match ont été examinées ainsi que les séquences audio du jeu, les images diffusées et ce qui a été partagé sur les réseaux sociaux, a précisé La Liga. Afin de compléter le rapport, une société spécialisée a été engagée pour faire une analyse labiale des conversations et étudier le comportement des joueurs. La Liga a partagé ces rapports avec les clubs impliqués et les autorités compétentes afin qu'ils fassent partie des procédures en cours. » La Fédération espagnole continue d'enquêter Diakhaby s'était mis en colère dimanche lors du match opposant son équipe à Cadix, accusant Cala de l'avoir insulté de « noir de merde ». Solidaires de leur coéquipier, les joueurs de Valence avaient quitté le terrain et regagné le vestiaire avant de reprendre la partie à la demande de l'ancien Lyonnais, qui avait été remplacé. La Fédération espagnole continue de mener sa propre enquête sur cet incident.