Foot - ESP - Le Real arrache le nul à domicile face à Elche mais perd Karim Benzema

Mené 2-0, le Real Madrid a finalement arraché le match nul en fin de match face à Elche (2-2), lors de la 22e journée de Liga. Il avait l'occasion de faire le trou en tête du Championnat mais le Real a été tenu en échec à domicile par Elche (2-2) ce dimanche. Les Madrilènes ont pourtant été ultra-dominateurs. Hommes fort du Real Madrid, Vinicius et Karim Benzema ont animé l'attaque merengue en multipliant les opportunités sans jamais trouver le cadre. Les deux joueurs vont être les acteurs du premier tournant du match. 32e minute, le brésilien obtient un penalty, manqué par le Français, capitaine madrilène ce dimanche après-midi, qui frappe au-dessus du cadre. Son premier penalty raté avec le Real. Dix minutes plus tard, sur leur première frappe cadrée du match, Elche ouvre le score grâce à Lucas Boyé (43e). Bien servi par un centre de Fidel sur le côté gauche, l'attaquant argentin trompe Thibaut Courtois de la tête et inscrit son septième but de la saison. Le Real Madrid est mené 1-0 à la pause, malgré une forte domination. lire aussi Le film de Real Madrid - Elche Une deuxième période renversante Ce but encaissé en fin de première période ne va pas changer les intentions des Madrilènes, qui vont continuer à aller de l'avant. Ils auraient même pu obtenir un penalty si la VAR avait considéré comme illicite un accrochage sur Eden Hazard (52e). Cet allant offensif va être stoppé à la 58e minute par la sortie prématurée de Karim Benzema, touché derrière la cuisse gauche et remplacé par Luka Jovic. Buteur sur le premier but, Lucas Boyé est cette fois-ci passeur pour Pere Milla (76e) qui trompe Courtois d'une frappe croisée pied droit. 2-0. On se dirige doucement vers la première victoire de l'histoire d'Elche au Santiago-Bernabeu. C'était sans compter sur un Real renversant. D'abord par Luka Modric sur penalty après une main du buteur Pere Milla (82e). Puis par Militao de la tête à la à la réception d'un centre de Vinicius à la 92e minute (2-2). Les Madrilènes arrachent un match nul inespéré un quart d'heure plus tôt, mais amplement mérité vu la physionomie du match. Les Merengues auraient pu se faciliter la tâche s'ils avaient eu plus de réussite et de précision dans le dernier geste. Les hommes de Carlo Ancelotti gardent la tête de la Liga et leurs quatre points d'avance sur Séville, tenu en échec samedi par le Celta Vigo (2-2). lire aussi Le classement de la Liga

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles