Le Real Madrid remporte le Clasico face au Barça et prend la tête de la Liga

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Aidé par la belle ouverture du score de Karim Benzema, le Real Madrid s'est imposé face au Barça (2-1), ce samedi. Les Madrilènes ont provisoirement pris la tête de la Liga, à égalité de points avec l'Atlético de Madrid, qui jouera ce dimanche. 

Le match : 2-1

Le Real Madrid a réussi le coup parfait, ce samedi, face à Barcelone. Solides défensivement, parfaits en contre-attaque, les hommes de Zinédine Zidane se sont imposés et ont provisoirement pris la tête de la Liga, avant le déplacement de l'Atlético de Madrid sur la pelouse du Betis Séville, dimanche soir.

Le plan de Zinédine Zidane était clair : laisser la balle à Barcelone et profiter de la vitesse de ses joueurs en contres. Un plan parfaitement mené. D'abord à la 13e minute, lorsque Federico Valverde, le titulaire surprise, a rapidement remonté la balle dans l'axe avant de décaler Lucas Vazquez, à droite. Le latéral droit a adressé un centre à ras de terre au premier poteau, magnifiquement coupé du talon par Karim Benzema pour l'ouverture du score. Quelques minutes plus tard, Vinicius, à son tour, a exploité les espaces laissés par la défense barcelonaise pour obtenir un coup franc à l'entrée de la surface. Toni Kroos s'est chargé de le transformer avec l'aide du dos de Sergino Dest et de la tête de Jordi Alba (28e).

Le Real aurait même pu inscrire un troisième but en première période. Vinicius est parti dans le dos de la défense avant de servir Valverde de l'autre côté. L'Espagnol a croisé sa frappe qui est venue mourir sur le poteau de Ter Stegen avant de revenir dans les pieds de Vazquez qui a lui buté sur le gardien de Barcelone (34e).

En face, Barcelone a longtemps contrôlé le ballon dans le camp du Real sans trouver l'ouverture. Des centres dangereux qui ne trouvaient pas preneurs (10e, 16e, 48e), des tirs contrés (37e, 41e, 45e) ou des interventions décisives des défenseurs madrilènes (34e, 37e)... Rien n'a réussi aux Barcelonais. Un corner rentrant de Lionel Messi sur le poteau faisait tout de même trembler le Real Madrid juste avant la pause (45e).

Lire la suite sur L'Équipe.fr

Ce contenu pourrait également vous intéresser :