Foot - ESP - Revue de presse - Revue de presse : les médias espagnols accablent « un pauvre Barça »

·2 min de lecture

La presse espagnole n'a pas été tendre avec le FC Barcelone, après sa défaite mardi soir contre le Bayern Munich (0-3). Pire, c'est la résignation qui prédomine ce mercredi. Beaucoup de suiveurs du FC Barcelone redoutaient l'après Lionel Messi. Les partisans pour conserver la star argentine, partie au PSG, s'en sont donné à coeur joie après la nouvelle déroute et cette défaite du club catalan à domicile face au Bayern Munich (3-0). Dès mardi soir après la rencontre, les sites internet des quotidiens espagnols n'ont pas attendu longtemps pour dénoncer la performance des Barcelonais. « De l'illusion à l'impuissance puis aux sifflets », titrait Mundo Deportivo avant de réclamer plus tard dans la soirée « une révolution urgente au Barça en septembre ». Le revers en 2020 (8-2), en quarts de finale face à ces mêmes Allemands, était encore dans les mémoires. « Rien n'a fonctionné » martèle Gabriel Sans, qui assure que « le club n'a plus de colonne vertébrale », qu'il est temps de renouveler un effectif vieillissant et que l'heure de la retraite pour les Piqué, Alba, Busquets ou Sergi Roberto a peut-être sonné.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Quand Sport, l'autre quotidien catalan, parle de la « déroute d'une petite équipe », incapable « de cadrer la moindre frappe mardi soir », Marca, basé à Madrid, fustige, tout en la comprenant, l'option défensive du FC Barcelone. Comme ses confrères, le quotidien appelle à faire maintenant confiance à une nouvelle génération de joueurs. « Dans les dernières minutes du match, le Barça a joué avec deux joueurs de 17 ans (Gavi et Balde) et deux autres de 18 ans (Pedri et Yusuf Demir). La révolution doit commencer maintenant » concluait Mundo Deportivo.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mercredi matin, les Unes des quotidiens espagnols reflétaient également les opinions d'après-match avec un fataliste « C'est comme ça » pour Mundo Deportivo ou « Triste réalité » pour Sport. Les quotidiens madrilènes ont aussi consacré leurs manchettes à l'ennemi Barcelone alors que le Real entre dans la compétition mercredi. AS étale un percutant « Une autre douche » alors que Marca semble boire du petit-lait avec son « Pauvre Barça », se moquant du visage très juvénile affiché en fin de match en page intérieure : « l'équipe de Koeman a terminé avec une garderie ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Les tops-flops de Barça - Bayern : le calvaire de Sergi Roberto et Eric Garcia

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles