Foot - Espoirs - Le double objectif de l'équipe de France Espoirs avant les matches contre le Liechtenstein et la Suisse

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Un succès au Liechtenstein assurerait aux Bleuets une qualification pour l'Euro. En attendant de défier les Suisses pour la première place, lundi.

Les éliminatoires pour l'Euro sont une longue course de haies qui propose pour finir deux barrières de hauteur très différentes : le Liechtenstein ce jeudi, la Suisse lundi. Les Bleuets vont défier le bon dernier du groupe 2 puis son très bon leader, au cours d'un enchaînement de deux matches difficiles à disjoindre. En effet, pour espérer subtiliser aux Helvètes la première place, à Caen, il faudra d'abord l'emporter à Vaduz, où une victoire assurerait a minima aux Espoirs français de se faufiler parmi les cinq meilleurs deuxièmes.

lire aussi
Qualifications Euro 2021 : le calendrier de l'équipe de France

« On a un double objectif, appuie le sélectionneur, Sylvain Ripoll. Le premier est de s'imposer au Liechtenstein pour valider la qualification ; le second, qui en découlera, sera de passer devant la Suisse. La première place est vraiment importante, car on veut réaliser un parcours idéal et se qualifier pour le Championnat d'Europe dans les meilleures conditions (*). Mais il faut faire les choses dans l'ordre. »

De nombreuses absences
Un match après l'autre, donc, ou plutôt une marche après l'autre. Le score de l'aller (5-0) le 8 octobre dernier, face au Liechtenstein, situe la facilité de la tâche, dans un contexte très mouvant : cinq forfaits ont été comptabilisés depuis la publication de la liste originelle. Upamecano, Aït-Nouri, Ikoné, Pelmard et Fofana, par ordre de disparition, ont dû quitter le groupe. Dans l'autre sens, B. Badiashile, Konaté, Lihadji, Cozza et Pierre-Gabriel ont intégré un groupe qui avait d'abord perdu Aouar, appelé chez les A (**) et non remplacé.

lire aussi
Wesley Fofana forfait à son tour avec les Espoirs

« J'ai estimé qu'on avait déjà quasiment les postes du milieu doublés, justifie l'ancien entraîneur de Lorient. J'ai choisi un groupe assez fourni en raison de la répétition des matches et de la période sanitaire. » Malgré les aléas du football placé sous la cloche du Covid-19, les Espoirs, demi-finalistes du dernier Euro face à l'Espagne (1-4), ont l'occasion de se qualifier une seconde fois de suite pour une compétition qui s'était refusée durant trop longtemps à la France auparavant. Un bonheur n'arrive jamais seul, dit-on : c'est l'occasion de le renouveler sans attendre.

(*) Le premier du groupe sera tête de série lors de l'Euro qui se disputera en deux phases : du 24 au 31 mars puis du 31 mai au 6 juin 2021.

(**) Aouar a finalement déclaré forfait, lui aussi.