Foot - Euro - AUT - Autriche : la célébration de Marko Arnautovic suscite l'interrogation

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir marqué et assuré la victoire de l'Autriche face à la Macédoine du Nord (3-1) ce dimanche, Marko Arnautovic s'est comporté de manière très particulière et fidèle au personnage. Le joueur est connu pour son côté sanguin et imprévisible, mais il était, malgré tout, difficile de prévoir cette réaction de Marko Arnautovic. Après avoir éliminé avec plein de finesse et de technique Dimitrievski, pour assurer la victoire de l'Autriche contre la Macédoine du Nord (89e, 3-1), l'attaquant aurait pu lever les bras, arborer un immense sourire. Ce ne fut pas le cas. Bien au contraire. Il s'est élancé sur quelques mètres avant de se retourner, vociférer des choses avec un visage peu amène, faire un zéro avec ses doigts, pointer son torse avec son index (et avec fierté), montrer a priori quelqu'un, puis de repartir en marchant, frappant fort sur son coeur alors que ses coéquipiers étaient de plus en plus nombreux pour l'enlacer et fêter son but avec lui. Son 27e but en sélection David Alaba arrivait alors et s'emparait de la bouche de son coéquipier avant d'échanger avec lui. Arnautovic lui répondait, visiblement préoccupé par quelque chose. Alaba partait, Gregoritsch arrivait, mettait une claque de satisfaction sur la joue gauche d'Arnautovic, qui le repoussait. C'était au tour de Sabitzer de rester auprès du joueur du Shanghai SIPG, qui était désormais mains sur les genoux, alors que le capitaine du RB Leipzig lui tenait la nuque dans un moment d'affection et de soutien. Les deux joueurs repartaient ensuite vers le rond central. Que s'est-il passé ? Difficile à dire, car les versions diffèrent. Pour certains, Arnautovic aurait peut-être répondu à des provocations de joueurs macédoniens. Pour d'autres, il aurait manifesté, avec cette célébration assez unique en son genre, son mécontentement de ne pas avoir été titulaire, alors qu'il est de retour de blessure et s'estime, peut-être, à 100 %. Une chose est sûre : Arnautovic est entré, il a marqué son 27e but en sélection, et avec son fichu caractère, il a surtout marqué des points en vue du prochain match face aux Pays-Bas.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles