Foot - Euro - BEL - La Belgique change ses plans par crainte du Covid

·1 min de lecture

La sélection belge a choisi de ne pas séjourner en Russie avant son troisième match de poule, le 21 juin, contre la Finlande à Saint-Pétersbourg par crainte du Covid. Les contaminations repartent à la hausse en Russie. La Belgique a changé ses plans de voyage pour la suite de l'Euro en raison des inquiétudes liées au Covid. La situation se détériore en Russie où les contaminations sont reparties à la hausse. Après son deuxième match de poule à Copenhague contre le Danemark, la sélection belge devait rallier Saint-Pétersbourg et y passer trois jours avant son dernier match contre la Finlande, le 21 juin. lire aussi Le programme de la Belgique à l'Euro La délégation belge rentrera finalement à Tubize, dans le sud de Bruxelles, après son match à Copenhague et ne rejoindra Saint-Pétersbourg que la veille du match conte la Finlande. « Durant notre récent séjour à Saint-Pétersbourg, nous avons pu constater que d'être quelques jours à l'étranger dans un hôtel d'une grande ville, en temps de Covid, est plus complexe et difficile qu'avant pour organiser un camp d'entraînement », a expliqué la Fédération belge dans un communiqué. Tubize, « un environnement plus sécurisé » L'instance s'est dite « obligée de prendre cette mesure pour protéger ses joueurs et le staff. » « En faisant cela, les joueurs s'entraîneront à Tubize, dans un environnement plus sécurisé et dans les meilleures conditions possible. » Les autorités russes ont indiqué ce lundi que les mesures sanitaires anti-Covid allaient être renforcées notamment à Saint-Pétersbourg, deuxième ville du pays, pour tenter d'enrayer un rebond des contaminations.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles