Foot - Euro - BEL - Dries Mertens (Belgique) : « La France, le grand favori »

·4 min de lecture

Dries Mertens, attaquant de la Belgique, estime que les Bleus, avec l'Angleterre, qui joue à domicile, sont les favoris de l'Euro. Dries Mertens, l'attaquant belge (34 ans) de Naples, où il veut continuer l'aventure, considère le fait de recevoir à domicile comme un avantage en faveur de l'Angleterre ou de l'Italie. Mais place les Bleus comme l'équipe qui a le plus de chance de l'emporter. « Vous allez retrouver des stades avec du public. Le retour des spectateurs aura-t-il une influence sur le résultat ?
C'est sympa ce retour des supporters. Mais c'est surtout un désavantage pour les équipes comme nous qui se déplacent en Russie et au Danemark pour jouer contre le "pays organisateur". Je pense à l'Italie ou à l'Angleterre, qui peut jouer six de ses sept matches à la maison. Dans quel état de forme vous trouvez-vous ?
À titre personnel, je me sens bien. J'ai eu des soucis à une cheville et à une épaule. Ça vient avec l'âge. Le premier entraînement était dur. Maintenant ça va. Je suis complètement affûté. « Je pense que la Russie peut reproduire ce qu'elle a fait à la Coupe du monde 2018 » Vous allez retrouver la Russie, que vous avez récemment battue chez elle (4-1, le 16 novembre 2019). Comment jugez-vous cet adversaire ?
C'est une équipe très difficile à jouer. Elle sait ce qu'elle doit faire avec un attaquant de pointe. Elle maîtrise son sujet. Elle joue à la maison. Elle aura envie de faire quelque chose. On ne pensera pas à leur fête nationale. On les prendra au sérieux car il faut bien démarrer ce tournoi, être solides. Nous jouons chez l'adversaire mais nous avons faim. Je pense que la Russie peut reproduire ce qu'elle a fait à la Coupe du monde 2018 (quarts de finale). Cette équipe a retrouvé de la confiance. Ils ont un grand attaquant. Ils sont capables de bien garder le ballon autour de lui. Ils aiment le jeu. Ce ne sera pas facile. L'absence de De Bruyne (qui n'a pas participé à l'entraînement collectif ce jeudi), de Witsel et le retour d'Eden Hazard vous obligent-ils, Romelu Lukaku et vous, à endosser plus de responsabilités ?
Ils sont tous les trois très importants. Mais il ne faut pas oublier tous les matches que l'on a joués sans Axel. Et Eden n'était plus là depuis plus d'un an et demi. Il est essentiel de bien se substituer à eux car ils peuvent apporter un plus s'ils jouent. On va ressentir leurs absences mais ceux qui les remplacent doivent se tenir prêts. « Cette défaite en demi-finales contre la France (en 2018) nous a donné faim » L'équipe de Belgique fait-elle partie des favoris ?
Non. Le grand favori, c'est la France. Et l'Angleterre. Ils joueront (peut-être) six matches à la maison. C'est pas mal non plus. Il y a aussi l'Italie. Et la Belgique. lire aussi Tous les matches de l'Euro En quoi seriez-vous plus forts qu'en 2018 ?
Entre 2018 et maintenant, on a quand même perdu trois joueurs d'expérience : Kompany, Fellaini, Mousa Dembélé. Mais on a la volonté d'aller loin. Cette défaite en demi-finales contre la France (0-1) nous a donné faim. On sera peut-être plus prudents pour passer ce premier tour. On se servira de nos expériences passées, comme en République tchèque (1-1, le 27 mars). Mais on essayera quand même de faire du beau jeu, de s'amuser et surtout de gagner. On recommence un tournoi après avoir été déçus de terminer troisièmes du précédent. Surtout de la façon dont on a perdu. On prend un but sur corner. Le reste, ils (la France) n'ont pas eu beaucoup d'occasions. Quand on est arrivés en Belgique et qu'on a vu tous ces gens nous attendre pour nous féliciter, cela nous a donné la force et l'envie de connaître ça à nouveau. Je ne pense pas que ça soit maintenant ou jamais. Parce que je vois comment l'équipe nationale travaille désormais. C'est plus facile pour les jeunes de s'adapter quand ils arrivent ici avec tout ce qui est organisé autour de nous. De se hisser au haut niveau. En plus quand je vois les jeunes qui arrivent, c'est pas mal, hein ? »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles