Foot - Euro - BEL - Martinez (Belgique) avant le quart contre l'Italie : « Ce sera une décision médicale » pour Eden Hazard et De Bruyne

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Roberto Martinez, le sélectionneur de la Belgique, décidera à la dernière minute, après avis des médecins, de l'utilisation de Kevin De Bruyne et d'Eden Hazard face à l'Italie, vendredi. Roberto Martinez n'a pas levé le secret concernant ses deux joueurs vedettes, Kevin De Bruyne et Eden Hazard, touchés face au Portugal et incertains pour le quart de finale vendredi face à l'Italie (21h). Selon le Catalan, la décision sera prise à la dernière minute. «Quelles sont les dernières nouvelles concernant Eden Hazard et Kevin De Bruyne ?
Vous le savez, ils n'ont pas pu s'entraîner ce matin (jeudi). C'était attendu. Ils ont 24 heures de récupération supplémentaire. C'est très positif, mais le temps est compté. Nous attendrons la dernière minute. Tout sera pris en compte. À l'heure actuelle, on ne peut pas prendre de décision. Roberto Martinez, à propos de Kevin De Bruyne « C'est le meilleur joueur au monde dans son rôle. j'aimerais bien qu'il soit disponible » Jouez-vous au poker menteur ?
Non. L'idée est de faire en sorte que les joueurs soient en bonne santé et en forme. On va essayer qu'ils soient à la hauteur. Ce n'est pas de l'arrogance. Kevin souffre du ligament d'une cheville, Eden du muscle ishio-jambier. Ce sera une décision médicale, pas footballistique. Nous verrons demain (vendredi). Kevin De Bruyne est-il la clé de ce quart de finale ?
C'est le meilleur joueur au monde dans son rôle. j'aimerais bien qu'il soit disponible. j'ai besoin de joueurs en plein forme. À ce stade, encore une fois, il est difficile de se prononcer. Votre succès en finale de la Cup 2013 avec Wigan contre le Manchester City de Roberto Mancini City est-il la plus belle victoire de votre carrière ?
Bien sûr. Si l'on se souvient qu'il s'agissait du champion d'Angleterre contre une petite équipe. Déjà, personne ne s'attendait à ce l'on soit en finale. Alors qu'on l'emporte... Cette histoire est source d'inspiration pour d'autres équipes. Sur 90 minutes, tout peut arriver dans le foot moderne. Je m'en suis d'ailleurs entretenu avec Youri (Tielemans, buteur et vainqueur de la Cup avec Leicester contre Chelsea cette saison). » Présentation de Belgique-Italie lire aussi Witsel : « L'objectif ? Faire mieux qu'en Russie »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles