Foot - Euro - La Belgique s'impose sans trembler face à la Russie

·2 min de lecture

Efficace offensivement et solide défensivement, la Belgique s'est imposée sans se faire peur face à la Russie, samedi, pour leur entrée dans l'Euro (3-0). Romelu Lukaku a inscrit un doublé. Le match : 3-0 Même privée de Kevin de Bruyne, la Belgique reste redoutable offensivement. Face à la Russie, les Diables Rouges se sont montrés efficaces pour rapidement prendre l'avantage et s'imposer sans se faire peur pour leur entrée dans l'Euro. Dès la première situation intéressante de la rencontre, Timothy Castagne, depuis la droite du terrain, a trouvé Romelu Lukaku dans le dos de la défense. Tellement dans le dos que l'attaquant était en réalité en position illicite mais l'intervention ratée du défenseur Andreï Semionov l'a remis en jeu. Un cadeau que l'attaquant s'est empressé de punir (10e). Décidément généreux, le défenseur russe était de nouveau fautif quelques minutes plus tard en rendant un ballon plein axe à Romelu Lukaku. Sans l'intervention décisive de Giorgi Dzhikiya, l'attaquant aurait pu doubler la mise (18e). Ce n'était que partie remise puisque le deuxième but belge est finalement arrivé par l'intermédiaire de Thomas Meunier (34e) rentré quelques minutes auparavant (27e). Opportuniste, l'ancien parisien a poussé au fond des filets un ballon mal repoussé par Anton Shunin à la suite d'un centre de Thorgan Hazard. En seconde mi-temps, c'est de l'autre côté du terrain que la Belgique a brillé. Les Diables Rouges ont moins dominé, se sont montrés moins dangereux, mais n'ont jamais été mis en danger par la Russie. Romelu Lukaku a même inscrit un troisième et dernier but en fin de rencontre, bien lancé par Thomas Meunier (88e). Le joueur : Romelu Lukaku a honoré Christian Eriksen Romelu Lukaku se devait de porter l'attaque belge sur le début de la compétition. Il n'a pas mis longtemps à le faire dans ce premier match face à la Russie. Un premier bon ballon, une erreur défensive et l'attaquant belge donnait l'avantage à son équipe (10e). Immédiatement, il s'est s'empressé de trouver une caméra pour pouvoir crier ces mots : « Christian, I love you ! » Un message évidemment destiné à son coéquipier de l'Inter Milan, Christian Eriksen, victime d'un malaise lors du match entre le Danemark et la Finlande. Le fait : Timothy Castagne et Jan Vertonghen sortis sur blessure Si l'infirmerie est déjà bien remplie du côté de la Belgique, ce match d'ouverture face à la Russie pourrait également laisser des traces puisque le piston droit Timothy Castagne et le défenseur central Jan Verthogen sont sortis sur blessure (27e et 76e). Le premier a subi un choc tête contre tête avec Daler Kouzyaïev tandis que le second a été la victime d'une intervention musclée d'Artem Dziouba.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles