Foot - Euro - Les Bleus s'imposent en Allemagne et lancent parfaitement leur Euro

·2 min de lecture

Plus solides dans les moments clés et sûrs de leur force, les Bleus ont réussi leurs débuts à l'Euro en s'imposant à Munich contre l'Allemagne (1-0). La route vers les huitièmes de finale s'entrouvre déjà.

Le match : 1-0

Poussés par une Marseillaise puissante dans au coeur de la première période, les Bleus ont rappelé à plusieurs millions de téléspectateurs qu'ils n'étaient pas devenus champions du monde en 2018 sur un malentendu. Clinique, équilibrée, parfois imprévisible selon les éclairs techniques de chacun, l'équipe de France s'est imposée en Allemagne (1-0), sur un but contre son camp de Mats Hummels. Un succès qui lui permet de s'installer à la deuxième place du groupe F derrière le Portugal, vainqueur de la Hongrie (3-0), et de confirmer que toutes les promesses placées en elle n'ont rien d'exagéré. 

Lire aussi Le film de France - Allemagne

Calendrier/Classement du groupe F de l'Euro 

Après une entame plutôt timide où ils ont laissé le ballon à l'Allemagne (plus de 75% au premier quart d'heure), les Bleus ont changé de visage quand ils ont commencé à mettre de l'impact à l'Allianz Arena. Après un centre dangereux de Pavard dévié par Ginter (15e), une tête de Pogba au-dessus (16e) puis une frappe enroulée de Mbappé détournée par Neuer (17e), c'est un coup de pouce qui a permis aux Bleus de faire la différence. Mats Hummels, l'homme qui avait éliminé la France en quart de finale de la Coupe du monde 2014, a ouvert le score en marquant contre son camp, sur un centre de Lucas Hernandez, alerté par l'excellent Pogba (20e, voir ci-dessous). 

L'Allemagne, piquée au vif, a davantage attaqué les trente derniers mètres français dans la foulée. Mais Müller de la tête (22e) ou Kroos sur coup-franc (24e, 27e) ont manqué de précision, comme Gundögan avant la mi-temps (38e). Surtout, les champions du monde n'ont jamais paniqué, même quand l'Allemagne a tenté d'aller sur le terrain de l'agressivité (voir le geste étrange de Rüdiger sur Pogba). Les accélérations de Kylian Mbappé ont rappelé à l'Allemagne qu'elle ne devait pas trop se livrer pour revenir, sous peine de s'exposer à une sanction immédiate.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire la suite sur L'Équipe.fr

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles